Saints bretons à découvrir

Le Pardon de Kergoat, c’est ce dimanche 21 août 2022 !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Si le Pardon de Notre-Dame des Portes a lieu ce week-end à Châteauneuf du Faou, dans le Porzay ce sera aussi jour de fête puisque se déroulera, avant le grand pardon de Sainte Anne la Palud, le pardon de Notre-Dame de Kergoat, à Quéménéven, un des hauts lieux de pèlerinage du diocèse.

Fondée au XVe siècle, la chapelle Notre-Dame de Kergoat attirait, jusqu’à peu, des milliers de pèlerins comme en témoigne Jules Breton lors de la présentation de son tableau, réalisé en 1891, « Le pardon de Kergoat ».

Même si ce Pardon est moins couru qu’autrefois, en cette année 2022, le pardon de Kergoat verra encore des centaines de pèlerins se rendre aux pieds de Notre-Dame. Il se déroulera ce dimanche 21 août, avec, à 10 h 30, la réception des délégations des paroisses et comités des chapelles (avec près de 100 costumes bretons) puis, à 11 h, la célébration du pardon dans la chapelle par le Père Christian Le Borgne avec une procession dans le hameau.

À 13 h, fest-deiz organisé autour d’un repas de cochon grillé avec frites, gâteau breton et café auquel sont attendus près de 800 convives. Il sera animé par le Diatonik bro lokorn, les Glaziged an aod, puis Jean-Pierre et Guénolé Kergozou et Christophe Kergourlay, chanteurs de Kan an diskan.

Un comité de chapelle oeuvre à la préservation du lieu

Depuis 1992, l’association « Evit buez chapel ar Kergoat » œuvre avec zèle et passion pour la préservation de l’édifice. Ainsi, à ce jour, elle a investi, pour sa part, 127 000 € à sa sauvegarde et à son patrimoine, comme en témoigne la rénovation des vitraux. Moins visible, car entreposé, l’orgue construit avant 1740 est actuellement en cours de restauration. À noter que le mécanisme de ses claviers est le seul en Bretagne datant d’avant la Révolution. Sa façade, elle bien visible, affiche, depuis 1998 ses 52 tuyaux en étain fin poli.

La poursuite de sa restauration dépendra de l’affectation des ressources disponibles de l’association qui a d’autres projets, comme la confection d’une nouvelle bannière, l’aménagement du fond de la chapelle, la sécurisation des cloches ou encore la rénovation de la fontaine Notre-Dame de Kergoat.

Pratique
Tarif du repas : 13 € adultes, 7 € enfants.

Ar Gedour travaille sans relâche pour mettre en avant la culture bretonne et sa dimension spirituelle. L’accès à nos articles est gratuit, mais notre travail représente un coût, avec des frais fixes récurrents. Aidez-nous à pérenniser ce travail par un don, même modeste. Pour nous, tout don est important. Trugarez deoc’h ! Cliquez ici pour accéder au formulaire.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Feiz e Breizh

Plus de 1200 fidèles, dont 480 marcheurs pour le Pèlerinage Feiz e Breizh 2022

La 5e édition du pèlerinage « Feiz e Breizh », les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022, a rassemblé 480 marcheurs, marquant une progression de 59 % par rapport à 2021. La messe de clôture à Sainte-Anne d’Auray a été célébrée dans une basilique comble.

[PATRIMOINE] Les splendides bannières LE MINOR

L’histoire entre la maison LE MINOR et les bannières de procession est une histoire qui dure depuis plus de 60 ans. En effet, c’est en 1953 que...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.