Saints bretons à découvrir

[LE POULDU] Exposition « rites sacrés & croyances populaires » en juillet / août

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Exposition proposée par Hélène Barazer durant l’été à la chapelle Saint Maudet du Pouldu.

Les thèmes :

  • Un peu d’Histoire,
  • quelques définitions,
  • des premiers Celtes aux pardons d’aujourd’hui,
  • les fêtes celtiques,
  • survivances des rites pré-chrétiens,
  • troménies et périples sacrés,
  • le culte des Eaux,
  • Sainte Anne ; divinité pré-celtique ?

Résumé : Aider les âmes à gagner le paradis en accomplissant une Troménie, accrocher des branches de hêtre aux maisons pour en assurer la protection, exécuter un rituel au menhir christianisé pour espérer trouver un conjoint, boire l’eau des fontaines sacrées pour obtenir guérison, prier devant certains arbres… Autant de rites et de croyances surprenants mais toujours vivants en Bretagne.

De la fontaine miraculeuse au Néméton, en passant par les pierres et les arbres sacrés, les plantes guérisseuses, les feux purificateurs et les Troménies, cette exposition vous invite à découvrir la survivance de traditions ancestrales, de rites christianisés et de croyances populaires.

CONTACT : 07 68 94 56 50
TARIF : GRATUIT
HORAIRES : De 16h30 à 18h30
LIEU : Chapelle Saint-Maudet, Le Pouldu

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Chapelle Chantante à Surzur le 20 novembre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLa Fraternité Saint Patern de l’association LES CHEMINS …

Tokoù kornek gant ar Vikinged ?⚔️ / Des casques à cornes vikings ? – An Istor Livet

Evit kregiñ gant an abadenn nevez "An Istor Livet", e vo lakaet ar gaoz war tokoù-houarn kornek ar vikinged gant Nikolaz. Diskouezet 'vez alies ar vikinged gant tokoù-houarn kornek, padal n'eus ket prouenn erbet o doa tokoù-houarn mod-se. Mes a ven emañ orin ar soñj-se ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *