Saints bretons à découvrir

Magnifique pardon de saint Alban à Inguiniel

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

saint alban inguinielDimanche dernier le père Vincent Daniel, recteur de Plouay et d’Inguiniel a célébré au milieu d’une assemblée nombreuse et fervente le traditionnel pardon de Saint-Alban. Presque 300 fidèles y ont assisté. En nombre, c’était encore mieux que l’an passé, et beaucoup auront surtout remarqué la longueur du cortège s’étirant dans les rues d’Inguiniel.

Une très belle procession en effet, et dont le côté solennel et très digne aura marqué les badauds présents ce matin-là. Des cantiques bretons et français dédiés à saint Alban ponctuaient cette marche.

Parmi les fidèles, certains, partis de la commune depuis longtemps, ont particulièrement apprécié de retrouver intacte cette tradition d’antan. La statue, portée par huit pompiers du centre de secours d’Inguiniel, terminait la longue procession partie de l’église pour se rendre à la fontaine. Une fontaine bien entretenue, et magnifiquement fleurie pour l’occasion par les habitants du quartier.

Cette procession était restituée dans son intégralité, comme cela s’est pratiqué à Inguiniel et sans interruption jusqu’à la fin des années 90. Les bannières nombreuses et provenant de tout le secteur paroissial se mêlait joyeusement aux  »petits saints » du Père Joseph Galerne de Lignol. Il faut dire que le recteur de Plouay était accompagné par ce dernier ainsi que par le Père Philippe Le Bigot, responsable de la mission étudiante dans le diocèse de Vannes, présente en nombre ce jour-là. Au cours de la célébration, de nombreux servants d’autels et enfants de chœur ajoutaient à l’aspect très priant des célébrations du matin.

saint alban inguiniel

Les chanteurs du chœur d’hommes pontivyen  »Kaloneu Derù Bro Pondi » ont su faire chanter tout au long de la messe, et les cantiques (en breton, en latin et en français) étaient largement repris par l’assemblée.

L’apéritif servi en plein air, et le repas pris en commun au restaurant le Peñsead, ajoutaient une touche de convivialité très appréciée  à la célébration du matin. Il faut dire que les organisateurs auront bénéficié cette année encore d’un temps superbe, généralement propice à ce genre de manifestations.

Tombé en désuétude depuis plusieurs années, le pardon de Saint-Alban semble connaître un nouveau départ depuis 2012, grâce à l’action de plusieurs personnes motivées et entreprenantes qui ont compris que nos pardons sont clairement des lieux d’évangélisation.

Téléchargez ici le livret de messe :

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

Pardon Sainte Anne-des-Bois (Berné)

Physique cantique en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 8 min Ce n’est qu’à partir des années 60 …

Jean Picollec, profession éditeur (une chronique de Bernard Rio)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minL’éditeur Jean Picollec est passé de l’autre côté …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.