Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > [MELRAND] La messe du Pardon du Guelhouit sera retransmise en différé sur France 2

[MELRAND] La messe du Pardon du Guelhouit sera retransmise en différé sur France 2

Nous vous avons déjà évoqué le pardon du Guelhouit en Melrand, qui cette année sera diffusé sur France 2 dans le cadre du Jour du Seigneur. Pour des raison de grille de programme bousculée, indépendante de la volonté de l’équipe du Jour du Seigneur, la messe sera retransmise en différé à la télévision, un peu plus tôt que les horaires habituels.

 

Une première messe diffusée en différé

Pour pallier à cet impératif, France 2 enregistrera le samedi 30 juin dans la chapelle, une messe célébrée par le père Françis Le Goff, avec les chorales de Melrand, Pluméliau et Pontivy (et comme nous vous l’avons déjà dit, les cantiques bretons seront aussi de la partie). Elle sera ensuite diffusée en différé le dimanche 1er juillet, de 9 h 05 à 10 h, dans les pays francophones d’Europe et d’Afrique.

Le même jour (1er juillet) à 10 h 45, sur le site, le père Françis Le Goff sera de nouveau à pied d’œuvre pour la grand-messe en extérieur. Même si vous souhaitez voir la messe à la télévision, sachez qu’elle sera disponible en replay sur le site du Jour du Seigneur, et que vous pouvez donc vous rendre sur place au pardon pour le soutenir, puis visionner par la suite l’émission spéciale.

Une messe télévisée est avant tout un service que l’on rend à toutes les personnes qui ne peuvent se rendre physiquement à la messe. Pour autant, « c’est un évènement international pour Melrand, une reconnaissance pour le comité, très investi dans la sauvegarde de cette chapelle unique, qui offre une très belle image dans un des secteurs les plus prisés », a confié Charles Boulouard, le maire. « Nous participons aussi au maintien de ce patrimoine, nous avons pris en charge le nettoyage de la toiture (500 €). »

 

A la découverte de l’Art dans les Chapelles

Le centre Bretagne est le cœur d’une initiative culturelle unique et original depuis près de 30 ans. Chaque été, depuis 1992, des artistes contemporains de toutes origines et de tout mode d’expression s’invitent dans une vingtaine de chapelles jalonnant la vallée du Blavet, véritables bijoux du patrimoine nichés en pleine campagne. L’occasion pour des artistes plasticiens d’imaginer des œuvres très originales spécialement créées en fonction de ces édifices religieux, datant pour la plupart des 15ème et 16ème siècles. Une balade idéale pour les amateurs d’insolite, avec le mystère de la création artistique comme fil conducteur. La 27ème édition se déroulera du 6 juillet au 16 septembre 2018 et recevra 17 artistes dans 22 sites patrimoniaux à découvrir à travers  3 circuits.

A l’occasion du début de l’été 2018, Le Jour du Seigneur vous proposera aussi de découvrir sous forme d’une émission itinérante un festival d’art contemporain dans des chapelles au cœur du Morbihan.  Comme nous l’avons déjà fait remarquer sur Ar Gedour, nous ne sommes pas toujours en phase avec les oeuvres proposées, mais elles ont au moins le mérite de faire venir des gens parfois loin de l’Eglise dans les chapelles, et leur font découvrir tout un patrimoine sacré. Les artistes chrétiens manquent souvent à l’appel, ce qui laisse parfois la place à des oeuvres qui questionnent quant à leur place dans de tels édifices. Le reportage qui est dédié à cette exposition permettra toutefois de mieux connaître cette initiative

 

Le programme du Pardon

guelhouitÀ l’issue de la messe en extérieur le 1er juillet, à 12 h 30, sera servi un repas champêtre sauté de porc sauce forestière (12 € adultes, 6 € enfants).

À 14 h 30, concours de palet sur quatre parties ; fest-noz sur parquet animé par les groupes Chantimor (chants de marins) et Koll e anv ; jeux divers.

Vous pourrez aussi découvrir dans la chapelle la maquette de Notre-Dame du Guelhouit, acquise auprès de l’association Les Amis de Saint-Jean du Poteau (Plumelin), ainsi que l’exposition de photos de Joël Pasco.

En soirée : grillades-frites, crêpes…

Par ailleurs, une vente de bouillie de millet (1,50 € la barquette) aura lieu, vendredi 29 juin, en soirée dans les commerces et dimanche sur le site, avec aussi du gâteau breton (1 €).

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Aet eo an Tad Armel de la Monneraye d’an Anaon / Décès du Père Armel de la Monneraye

Le Père Armel de la Monneraye vient de décéder à l’âge de 47 ans, dans …

Festival Interceltique Lorient

Le Festival Interceltique de Lorient recherche des bénévoles

Les pardons et les festivals doivent beaucoup à leurs bénévoles, car sans eux, il est …

Un commentaire

  1. Il faut savoir que “les raison de grille de programme bousculée, indépendantes de la volonté de l’équipe du Jour du Seigneur,” sont en fait la “Panthéonisation”, grotesque simulacre sécularisé de canonisation, de Simone Veil, à qui on doit la légalisation de l’avortement. Cela est très symbolique : le sacrifice dominical doit céder la place au culte républicain maçonnique promoteur de la culture de mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *