Saints bretons à découvrir
Accueil > Agenda / Deiziataer > Ne manquez pas YVON NICOLAZIC, édition 2015 !

Ne manquez pas YVON NICOLAZIC, édition 2015 !

Nicolazig

Comme vous pouvez le constater sur l’affiche, les dates des représentations ont été modifiées de manière à ce que cela soit en partie durant le Grand Pardon de Sainte Anne d’Auray, sur une demande de Mgr Centène, éveque de Vannes. Par ailleurs, le spectacle aura désormais lieu sur un autre site. Jusqu’à présent, les représentations avaient lieu au Mémorial. Désormais,  elles seront jouées dans un grand champ triangulaire qui se trouve derrière le mémorial, le long de la voie romaine, et sur lequel se trouve un étang. Les batisses éphémères qui servaient de décor seront donc réutilisées mais installées notamment autour de l’étendue d’eau, le moulin à eau ayant désormais sa place logique. Philippe Jehanne, président de l’Association organisatrice, nous a confié que le but de ce changement de lieu est de créer un centre d’Art et de théatre qui serait utilisé à la fois pour Nicolazic mais aussi proposé à d’autres associations pour des Concerts en plein Air, d’autres pièces, etc. Pour cela sera donc mis en place par la suite un théatre de verdure.

Le scénario  du Son & Lumières à lui aussi été partiellement modifié. En début de spectacle, le Pape arrivera en hélicoptère puis transitera en papamobile jusqu’à la scène. Le narrateur n’est plus un pretre mais des enfants. La bande-son a donc été revisitée, que ce soit au niveau des voix ou sur le plan musical. A la fin, nous entendrons comme dans la version précédente le Pape Jean-Paul II s’exprimer en breton, et le cantique “O Rouanez Karet an Arvor” sera repris par les acteurs et si possible par les spectateurs.

Cette année, la première partie sera assurée par l’excellent duo formé de Fabrice Lothodé (bombardes) et Jérémy Simon (accordéon), rejoints pour quelques titres par l’école de bombarde Jean-Claude Jegat. Meme si nous souhaiterions que la langue bretonne soit plus présente dans la pièce, notamment quand Sainte Anne s’exprime (elle a quand meme parlé en breton à Nicolazic !), un réel travail a été fait pour que le tout soit plongé dans notre culture, et c’est à souligner.

N’hésitez donc pas à vous rendre à l’une des représentations (chacune pouvant accueillir 1100 personnes) et à y amener des amis.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

tableronde07

[TRIBUNE LIBRE] A quand un Puy du Fou breton ?

Du Puy du Fou à un  Puy du Faou, il n’y a qu’un pas… et une …

Le bagad Tri Bleiz et les Scouts d’Europe

A l’occasion du rassemblement des scouts et guides d’Europe qui aura lieu le 8 octobre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *