Saints bretons à découvrir

Bilan 2017 et objectifs pour Ar Gedour en 2018

Amzer-lenn / Temps de lecture : 9 min

messe en breton

En 2017, que s’est-il passé ? Nous vous proposons une rétrospective de notre travail et nos objectifs 2018.

LE BILAN DE L’ANNEE 2017

ETAT DES LIEUX

Ar Gedour fêtera cette année ses 7 ans (du moins sous sa forme numérique). Le nombre de lecteurs a considérablement augmenté en 2017, et nous pouvons désormais vous trouver en Bretagne, un peu partout dans l’Hexagone, mais aussi à travers le monde. En effet, si nous avons beaucoup de lecteurs en Bretagne, les lecteurs de la diaspora est elle aussi très nombreuse (Italie, Allemagne, Afrique, Espagne, USA, Royaume-Uni, Belgique…). Vous venez pour l’information, la culture, la curiosité, l’agenda, la connaissance de la foi, la découverte de la vie de nos saints bretons, le besoin d’outils ou de ressources pour telle ou telle occasion…

Chacun a une raison de se rendre sur Ar Gedour.  Ar Gedour devient votre outil et nous vous remercions donc de votre fidélité.

Trugarez deoc’h a wir galon !

Nous-mêmes, nous soutenons quand nous le pouvons tel pardon (de l’aide à la liturgie à la communication) ou telle action, comme dernièrement l’appel lancé pour l’enregistrement d’un CD ou encore pour la restauration d’une chapelle, la promotion des chapelles chantantes et des messes en breton (ou avec cantiques bretons)…

Ar Gedour est aussi un lanceur d’alerte. Vous avez donc pu parfois découvrir telle chapelle en ruine, tel lieu de culte faisant payer l’accès, tel acte anti-chrétien en Bretagne, etc. Certaines de nos publications peuvent parfois déranger ; notre vocation n’est pas uniquement de faire plaisir et de faire découvrir des pans de la culture bretonne et de l’histoire de notre Bretagne armoricaine, mais aussi d’élever les consciences,  d’interroger, de donner des clés et des informations que vous ne trouverez peut-être pas ailleurs.  Car si nous travaillons pour la Bretagne de manière ponctuelle, c’est une action pérenne pour l’avenir qui nous importe.


Chapelle sainte Barbe - Le Faouet

PARTENARIATS

Mais Ar Gedour seul n’est rien. Nous avons développé plusieurs partenariats – certains formels et d’autres moins – très précieux, avec plusieurs structures bretonnes importantes, permettant ainsi au lectorat d’Ar Gedour de s’étendre et de toucher un maximum de personnes. Le prisme des lecteurs d’Ar Gedour est aujourd’hui très large (mais on peut mieux faire… grâce à vous!), et votre site se retrouve comme un élément incontournable de la vie chrétienne en Bretagne.

Sollicité à la fois par les médias et par ses lecteurs, Ar Gedour se positionne comme élément central, et son rôle est donc aussi d’être un phare pour toutes les personnes, les associations qui se donnent chaque jour pour Dieu et la Bretagne que certains connaissent parfois moins mais qui n’en demeurent pas moins des vecteurs essentiels pour la Bretagne. C’est pourquoi, au-delà des barrières et des murs, Ar Gedour est attaché à créer et à développer des liens et des partenariats avec les acteurs de l’Emsav catholique et parfois au-delà, tout en gardant inlassablement la direction qu’elle s’est donnée.

DE NOUVEAUX COLLABORATEURS

Ar Gedour est un travail commun de tous ces contributeurs et traducteurs que vous découvrez chaque semaine, et qui sont un atout précieux. Nous avons perdu l’un de nos précieux contributeurs, Alan J. Raude, décédé en début d’année 2017. Toutefois, il nous avait laissé de nombreux travaux, et nous continuons donc à les publier suivant ses souhaits. Plusieurs rédacteurs et/ou contributeurs nous ont rejoint cette année :

  • Tad Kristof, prêtre qui répond aux questions des lecteurs qui le souhaitent ;
  • Louis-Marie Salaün, breton expatrié qui propose notamment des chroniques musicales sur les cantiques bretons ;
  • Nicholas Lorriman, qui a été Président de la Fisher Society, association des étudiants catholiques de l’Université de Cambridge, ainsi que Maître de conférence “Langue et littérature anglaise” à Paris IV Sorbonne.
  • Mikael Messina, impliqué dans le renouveau de nombreux pardons sur le secteur de Plouay (Diocèse de Vannes).
  • Le Père Jean-Paul Cado, de Kernascléden, met parfois ses homélies à la disposition des lecteurs d’Ar Gedour.

Un autre prêtre devrait nous rejoindre cette année en tant que chroniqueur mensuel… e brezhoneg.

LES DIRECTS

Nous avons développé nos directs à partir de notre page facebook (Tro Breiz, Festival Interceltique, Pardons, etc..). Notre dernier direct en date est la diffusion de la messe de Noël en breton à Pontivy. Nous avons pu, grâce à un généreux lecteur, proposer un reportage professionnel du Pardon de Kernascléden. Pour développer tout cela, nous allons investir dans du matériel vidéo professionnel (cf ci-dessous).

LA NOUVELLE PAGE DE SOUTIEN

De nombreuses personnes, dont une communauté religieuse, prient pour notre apostolat enraciné dans notre culture bretonne.

Mais sans argent, il est très difficile d’avancer sur de nombreux projets, que ce soit sur les reportages, le développement d’outils tels que Kan Iliz et de diverses documentations. Le site a pu se développer notamment grâce aux compétences et à la générosité de notre webmaster. Mais il reste des coûts incompressibles, et des projets.

Ar Gedour a de nombreux lecteurs et nous vous remercions de cette fidélité. Nous avons développé une page spécifique (voir la page), en partenariat avec Credofunding, pour simplifier les dons qui vont nous permettre de continuer notre oeuvre sur internet et sur le terrain.

Vous qui consultez régulièrement Ar Gedour, sachez que nous avons besoin de vous ! Nous remercions déjà ici de tout coeur les lecteurs qui nous ont aidé en cette année 2017 et en ce début d’année. Et vous tous qui allez nous aider.

Je souhaite aider Ar Gedour

DES EXCLUSIVITÉS

Nous avons proposé en exclusivité la souscription de l’ouvrage « J’ai tant pleuré sur la Bretagne » et permis une souscription importante, avec une offre exclusive pour nos lecteurs. De plus, nous avons lancé les concours pour nos lecteurs et des offres spéciales pour les abonnés à la newsletter.Financez la statue de Nicolazic à la Vallée des Saints

LE LANCEMENT DE l’OPERATION « NICOLAZIC & KERIOLET »

Après l’opération « Tremel » pour participer à relever l’église incendiée en 2016, nous avons lancé une autre opération. Installer les statues de Nicolazic & Keriolet à la Vallée des Saints était l’un de nos souhaits. Nous avons donc inauguré cette aventure en mars dernier sur Ar Gedour. Vous pouvez désormais directement participer au financement de ces deux statues sur le site de la Vallée des Saints. Notre collaborateur Yves Daniel est chargé de la promotion de ce projet et vous pouvez donc le contacter pour toute demande particulière.

TRADUCTIONS

En 2017, Ar Gedour aura contribué à la traduction en breton de plusieurs signalétiques dans plusieurs chapelles du Morbihan, en lien avec la Commission d’Art Sacré du Diocèse de Vannes. Plusieurs prières en breton auront été aussi diffusées par nos soins, dont dernièrement la bénédiction des crèches. Vous pouvez retrouver ces prières sur le site www.kan-iliz.com

Plusieurs prêtres et laïcs nous ayant demandé de mettre en ligne des documents en breton (et bilingues) pour les sacrements, funérailles, etc, nous avons commencé ce travail, leur avons parfois fourni directement les informations en tant voulu, mais il reste encore beaucoup à faire.

Enfin, en partenariat avec Feiz & Breizh, nous avons édité un fascicule de cantiques et prières en breton, avec traduction, à l’occasion du Tro Breiz, destiné aux pèlerins qui souhaitent prier en breton.

 

LES OBJECTIFS 2018 :

  • AR GEDOUR deviendra la plate-forme de communication de l’Oeuvre de Saint-Joseph. Vous pourrez suivre et soutenir les projets de l’Oeuvre et de ses associations locales directement à partir d’Ar Gedour.
  • Courant 2018 ou 2019, nous lancerons un grand événement dont nous vous tiendrons informés. Par ailleurs, nous comptons lancer des cycles de conférences. Notez que vous pouvez déjà faire venir chez vous la conférence « Inculturation, outil de nouvelle évangélisation » par Eflamm Caouissin
  • Publication d’une bande-dessinée : avec René Le Honzec, Ar Gedour lancera une création originale que nous vous invitons à suivre dès ce début d’année sur Ar Gedour.
  • Le premier tome des « Kronikoù ar Gedour / Chroniques du Veilleur » devrait voir le jour au courant de cette année.
  • Ar Gedour souhaite développer des reportages vidéos à travers la Bretagne, et assurer certains directs, comme des messes en breton, des pardons, etc… Cependant, nous aurons besoin d’acquérir du matériel de qualité pour un travail de qualité.
  • Création d’une application pour smartphone (et son site dédié) pour simplifier la vie de nos paroisses bretonnes. Cette application est en cours de développement. Cette application pourrait déboucher sur une seconde si elle remporte le succès escompté.
  • Création d’outils à l’intention des prêtres, des laïcs en responsabilité et des catéchistes pour célébrer et catéchiser en breton, ainsi qu’aux comités de chapelle.

… sans compter le développement de notre projet « Santez Anna », la restauration de la chapelle de Pontivy et des actions ponctuelles dont nous vous tiendrons informés au fil du temps.

De plus, AR GEDOUR continuera de tisser et de faire croître les liens avec toutes les bonnes volontés se retrouvant sur le même idéal et motivées pour le faire entendre à travers la Bretagne par des implications diverses evit Doue ha Breizh.

Nous avons besoin de l’aide de chacun de nos lecteurs, pour parvenir à développer tous nos projets. Nous réitérons nos appels, mais sachez que si chacun de nos lecteurs donnait ne serait-ce que 5 euros/mois, le travail d’Ar Gedour et son impact sur le terrain pourrait être décuplé. Nous savons que vous êtes sollicité à tout niveau, mais si l’avenir de la Bretagne vous importe, vous ne pouvez que soutenir nos initiatives. 

5 € = l’équivalent de 5 cafés, 1 magazine breton, 1 pinte, à peine un paquet de cigarettes… ou une aide précieuse pour Ar Gedour

Je souhaite aider Ar Gedour

 

Trugarez vraz deoc’h !!! 

Nous recrutons toujours !

Dans le cadre du développement d’Ar Gedour, nous recrutons toujours des collaborateurs bénévoles sur les domaines suivants :

  • chroniqueurs en français
  • chroniqueurs en breton
  • traducteurs breton / français & français / breton
  • soutiens pour l’organisation de nos événements.
  • correspondants locaux à travers la Bretagne.

Nous avons aussi besoin de personnes capables de retranscrire en breton unifié de nombreux documents (principalement religieux) que nous mettrons en ligne, en VO et en peurunvan, de manière à ce qu’ils soient disponibles au grand public.

Si vous désirez nous soutenir dans ce travail, veuillez nous contacter via ce lien.

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

Pardon Sainte Anne-des-Bois (Berné)

Physique cantique en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 8 min Ce n’est qu’à partir des années 60 …

Jean Picollec, profession éditeur (une chronique de Bernard Rio)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minL’éditeur Jean Picollec est passé de l’autre côté …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.