Saints bretons à découvrir

Pedenn da Sant Mikael / Prière en breton à St Michel

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

prière en breton à St Michel Archange

Gouel Sant Mikael eo lidet hiziv. Setu ar pedenn e brezhoneg, embannet gant Tiegezh Santez Anna, eus Roudouallec.

En cette fête de Saint Michel Archange, voici la prière qui lui est dédiée, en breton, proposée par Tiegezh santez Anna, que vous pouvez suivre sur Facebook via ce lien. A réciter e brezhoneg dans toutes les familles bretonnes.

Traduction : 

« Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat ; soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon. Que Dieu lui commande, nous l’en supplions. Et vous, prince de la milice céleste, par les pouvoirs divins qui vous sont conférés, précipitez au fond des enfers Satan et tous les esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amen. »

J’apprécie Ar Gedour : je fais un petit don

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

[LORIENT] Traditions de Noël en Basse-Bretagne, par Korantin Denis, le 14/12

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min« Hengounioù Nedeleg e Breizh Izel » Kanomp Nouel ! Prientit …

Les Paotred Pagan en concert à l’église du Drennec le 11 décembre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minNe manquez pas le concert des Paotred Pagan, …

3 Commentaires

  1. An 30/09/2022.
    D’am méno, ez eus diou fazi en destenn-se. Da genta eo scrivet:  » Bezit hor skoazell Enep DA zrougiez ». Pa am oa lennet an dra-se am oa sonjet eo an drougiez digant Sant Mikael. Hogèn, pa eo lennet an droidigez e galleg eo gwelet eo eur fazi hag an drouidigez a zo comz deus outi eo hini Satan. Da lavaret eo, galloud a reer adscriva ar fazi evel-se evid dsikouez deoh:  » Bezit hor skoazell Enep Da zrougiez-te… » Neuhé, me sonj an doaré reiz e vefe scriva:  » Bezit hor skoazell eneb drougiez ha stignoù an diaoul! » Fazioù droug spontuz a vez graet gand an dud ne ouiont takadenn brezoneg ebet !
    An eil fazienn eo goulenn digant Sant Mikale béha difennet eneb an droug spered dre yez an droug spered. Dizoloet am eus pénaoz en em guza BeelZHebuth(Bzh) dindan an teir lizerenn-se:  » B-Z ha H ». Ha se eo ano Beelzebuth(Bzh, Doué Ecron hag an droug spered a zo meneget gand ar C’hrist meur a wech. Gouzoud a reer ne c’hel ked en em ziskouez an droug-spered en eun doaré éeun neuhé azeuliet e vez gand é ziskibien dre guz ha dre bérradur é ano: Beelzebuth>Bzh ! Hogèn, diaez eo en em zistaga deus azeuli anéhan dre eo braz levezon ha galloud an droug spered ha prins an demoned var an dud. N’ankouier ked pénaoz e oa bet barnet Acazia, roué Israël da vervel gand Doué Israël peogwir en doa goulennet béha paréet gand Beelzebuth(Bzh) doué Ecron.

  2. @Hocine NEDJAR

    En enep da / Enep da = à l’encontre de.
    .
    Evidon-me, n’eus fazi ebet e brezhoneg. Koulskoude n’eo ket eurus-kenañ ar frazenn-mañ, dreist-holl evit reoù n’eo ket ken asur o brezhoneg.

    Pas de faute de breton. Mais il est vrai que la formulation n’est pas des plus heureuses. Celle ci-après, ne peut porter à confusion, et sera peut-être plus claire:

    « En enep da zrougriez an Diaoul koulz ha d’e stignoù ».

    Marteze e vefe sklaeroc’h evit tud zo.

  3. On peut aussi faire l’économie de la particule « da ». Et employer simplement la locution « enep » ou « a-enep ».
    .
    Attention dans ce cas, plus de mutation douce sur le mot « drougiezh » (construit sur « droug », qui garde bien son initiale « d ». La mutation douce était en effet provoquée par la préposition «da » (selon la phonologie du breton, retranscrite à l’écrit depuis le P. Maunoir, faut-il le rappeler).
    .
    Cette solution permet de rester au plus près de la formulation existante. La phrase deviendrait alors :
    « enep drougiezh ha stignoù an Diaoul » ou « a-enep drougiezh ha stignoù an Diaoul »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *