livre de messe

[PLOUVIEN] Messe en breton le 18 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Prier, chanter, célébrer en breton… L’Équipe Pastorale de la Paroisse Notre Dame du Folgoët soutient la reprise de quelques messes en breton au fil de l’année le dimanche (projet de 4 messes dans l’année en tournant sur les CCL). C’est bien sûr en plus des Pemp Sull et des Pardons.

Une messe sera célébrée le dimanche 18 février 2024  à 10h30 à l’église de Plouvien.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Le projet missionnaire breton du Diocèse de Vannes : où en est-on ?

Redécouvrez le projet missionnaire breton proposé par le Diocèse de Vannes, pour continuer à le mettre en place : il est disponible en téléchargement directement ici

 Per Gouvello Keriolet hag ar C’horaiz

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Setu ur C’Hristen – hag ur beleg …

Un commentaire

  1. A en juger par le nombre des participants, cette reprise des messes en breton était très attendue en pays léonard.

    En effet, les organisateurs avaient initialement décidé d’imprimer 80 feuilles bilingues, nombre porté à 140, ce qui s’avéra finalement insuffisant, sur place…ce 18 février 2024.
    .
    Célébration intégralement en breton, à l’exception de l’homélie dite en français (après un début en breton). Pour ce premier dimanche de carême, l’accent fut porté sur le discernement et la responsabilité individuelle pour le temps de carême. On est donc loin d’un certain cléricalisme, ancien. Messe à la fois très ancrée (langue bretonne) et très contemporaine (homélie).
    .
    Il faut saluer ici et remercier l’officiant (le P. Yves L), qui appartient à la première génération privée de la transmission linguistique, et qui a profité de la récente période COVID pour s’initier sur le tard à la langue. Bravo à lui ! Sur la qualité de son breton, il fut encouragé par les paroissiens et participants. La demande est donc là, manifeste et assortie de bienveillance.
    .
    A noter que le public n’était pas exclusivement bretonnant. Quelques personnes de passage, hors période touristique. Chez les locaux, il peut y avoir des couples mixtes (l’un connaissant la langue, l’autre pas). Ce type de messe ne fabrique donc pas de l’entre-soi, et c’est bon à savoir.
    .
    Ces messes régulières (dans la paroisse ND du Folgoët – pays des Abers), seront appelées à tourner d’un clocher à l’autre. Peut-être Plougerne, pour la prochaine ?…
    .
    Pour ceux qui seraient venus de loin (en voiture), une bonne solution au sortir de l’office, pourrait être d’amener son pique-nique dominical, et de partir l’après-midi pour quelques kilomètres en bordure de côte. Prévoir un bon coupe-vent au cas où. Panorama somptueux, au goût encore sauvage… Cela tombe bien, l’évangile du jour était justement sur la séquence au désert…«Kerkent e oe kaset Jezuz d’ar gouelec’h… » (Mk, 1, 12).
    .
    Merci à ArGedour d’avoir signalé à l’avance cette messe, car le serveur messesinfo.fr était muet pour ce ce jour-là.
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *