Saints bretons à découvrir

Portrait du Père Guillaume Le Floc’h dans « Bretons »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

guillaume le floc'h,saint-yves-des-bretons,rome,bretagne,religion,culture bretonne,diocèse de nantesLe magazine Bretons de novembre (n°92) vient de paraître. Parmi les nombreux articles, vous pourrez découvrir le portrait du curé de Saint Yves des Bretons à Rome, le Père Guillaume Le Floc’h. Le journaliste Stéphane Siohan a ainsi brossé un tableau de ce prêtre bretonnant du Diocèse de Nantes, envoyé en Italie pour booster sa formation exégétique et par la suite former à son tour les futurs prêtres de Loire-Atlantique :  » Mon idée serait que chaque Breton qui vient à Rome visite Saint Yves des Bretons… » dit-il, en souhaitant aussi pouvoir élargir le pardon de St Yves des Bretons dans la ville de Rome, avec un fest-deiz place Navone. Un article à retrouver dans Bretons. 

Un certain nombre de lecteurs d’Ar Gedour proviennent d’Italie. Si ce n’est déjà fait, rapprochez-vous du Père Le Floc’h. Il sera sans aucun doute ravi de vous accueillir là-bas. 

Pour en savoir plus sur St Yves des Bretons :

Histoire de St Yves des Bretons à Rome

Le site internet de st Yves des Bretons

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[QUIMPER] Les Kanerion Pleuigner à la cathédrale le 26 mai 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minConcert à la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, le …

Un appel au don pour restaurer Sainte Anne-la-Palud

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le passant ou le promeneur l’aura remarqué …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *