Saints bretons à découvrir

Prière à la Sainte Famille / Pedenn d’an Tiegezh Santel

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

A l’occasion du Pèlerinage mondial des familles (27/10/2013), le Pape François avait adressé une prière à la Sainte Famille, que chaque famille pourrait intégrer dans sa prière régulière. Quelques jours après, AR GEDOUR vous la proposait en breton. Trugarez da E. De Monneron evit an troidigezh. Nous fêtons ce dimanche la Sainte Famille, et c’est pourquoi nous la publions à nouveau ici, le texte français étant disponible à la suite. 

 

Prière à la Sainte Famille, Pedenn d'ar Santez Familh

 

Jezus, Mari ha Jojeb,

Tiegezh santel a Nazaret,

hiziv e troomp on selloù ouzoc’h

bamet ha fizius.

Ennoc’h e chomomp par da sellet

pegen kaer eo bezañ unanet gant ur garantez gwir.

Deoc’h e erbedomp hon holl familhoù,

evit ma vo nevezhaet enne

burzhudoù ar C’hras.

 

Tiegezh Santel a Nazaret,

skol dudius an Aviel sant,

deskit deomp dezrevell da vertuzioù

gant ur spered fur ha reizh,

roit deomp ur sell sklaer

a anavezo oberioù ar Providañs

e traoù ar pemdez.

 

Tiegezh Santel a Nazaret,

A warez fidel war mister ar Salud :

Lakit ac’hanomp da istim an didrouz,

Lakit ar bedenn e-kreiz buhez hon familhoù

Evit ma vo anezho seurtoù ilizoù bihan.

Nevezhait enno c’hoant ar santelezh.

Sikourit ac’hanomp pa’z omp skuizh o labourat, o sevel ar vugale, o selaou hag o pardoniñ.

 

Tiegezh Santel a Nazaret,

Lakit an dud da gaout soñj

eo sakr ar familh, a zo ur mad prizius ha dibar.

Ra vo pep familh,

peoc’h ha madelezh enni,

ul lec’h prest da zegemer

ar vugale hag ar re gozh,

ar re c’hlañv,

pep hini a zo e-unanig,

Hag ar re baour ivez.

 

Jezus, Mari ha Jojeb,

Gant fiziañs a bedomp ac’hanoc’h, 

Gant joa en em fiziomp ennoc’h.

 

 

Troidigezh e brezhoneg : E. de Monneron  evit AR GEDOUR

(rediffusion d’un article du 31/10/2013)

Traduction en français ci-après. 

Jésus, Marie et Joseph
à vous, Sainte Famille de Nazareth,
aujourd’hui, nous tournons vers vous notre regard
avec admiration et confidence.
En vous, nous contemplons
la beauté de la communion dans un amour vrai;
à vous, nous recommandons toutes nos familles,
afin que se renouvelle en elles
les merveilles de la Grâce.

Sainte Famille de Nazareth,
école séduisante du Saint Évangile,
enseigne-nous à imiter tes vertus
avec une sage discipline spirituelle,
donne-nous le regard limpide
qui sait reconnaître l’œuvre de la Providence
dans les réalités quotidiennes de la vie.

Sainte Famille de Nazareth,
gardienne fidèle du Mystère du Salut :
fais renaître en nous l’estime du silence,
fais nos familles des cénacles de prière
et transforme-les en petites églises domestiques.
Renouvelle-y le désir de sainteté,
soutiens la noble fatigue du travail, de l’éducation,
de l’écoute, de la réciproque compréhension et du pardon.

Sainte Famille de Nazareth,
réveille dans notre société la conscience bienveillante
du caractère sacré et inviolable de la famille,
bien inestimable et irremplaçable.
Que chaque famille soit la demeure accueillante
de bonté et de paix
pour les enfants et les personnes âgées,
pour qui est malade et seul,
pour qui est pauvre et dans le besoin.

Jésus, Marie et Joseph,
nous vous prions avec confiance.
A vous avec joie, nous nous confions.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

[KERANNA] 400 personnes au pèlerinage des Bretonnants

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minCe dimanche 7 avril, venus des cinq départements, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *