Saints bretons à découvrir

PROFANATION CATHEDRALE DE NANTES : Communiqué de Mgr James

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Suite à la profanation que nous vous soulignions ce matin, Mgr James a publié un communiqué sur le site du Diocèse de Nantes

« Dans la nuit de vendredi à samedi des personnes se sont introduites, par des échafaudages, à l’intérieur de la cathédrale de Nantes pour perpétrer volontairement des actes de vandalisme et de profanation sur des autels et le sol de l’édifice.

Ces actes soulèvent l’indignation de tous. Au nom de la communauté catholique, j’exprime ma tristesse la plus profonde.

Notre pays garantit, par la loi, le respect des cultes, des religions et des croyances. La liberté religieuse est aussi notre bien commun. Nous faisons confiance à la justice pour mener l’enquête sur les auteurs et les circonstances de cette profanation.

Au-delà de l’émotion que suscitent ces actes odieux, nous appelons chacun à exercer sa responsabilité pour ne pas exacerber les tensions. Dans ce climat, les chrétiens se refusent à entrer dans une spirale de la violence.

J’ai présidé une prière de réparation dans la cathédrale ce samedi après-midi. Demain, comme chaque dimanche, nous célébrerons le Christ ressuscité. Dans la foi, nous croyons que la haine est vaincue par l’amour. »

A l’heure où nous vous écrivons, aucune réaction de la part du gouvernement (par exemple du ministre des cultes) à notre connaissance. Cependant, d’après Radio Fidélité, le Premier Ministre (qui fut Maire de Nantes), a demandé à la première adjointe au maire de transmettre aux autorités catholiques de Loire Atlantique un « message de solidarité et d’indignation » suite aux actes de vandalisme commis dans la cathédrale.

Add du 08/06/2013 à 19h (source LCI)

Manuel Valls a indiqué, dans un communiqué qu’il partageait « l’émotion et l’indignation suscitées par ces actes intolérables » et a assuré la communauté catholique « de son entier soutien » et « de la mobilisation des services de police pour déférer à la justice dans les meilleurs délais les auteurs de ces faits abjects ».

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Bernard Rio publie les « Hauts-lieux de l’Histoire de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minBernard Rio est un auteur prolifique, et chacun …

Voilà notre dernier trobreiz de l’année 2022 pour la Fraternité St Patern

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVoici le communiqué de presse de la Fraternité …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *