Saints bretons à découvrir

Relikaer Breizh revient cette année à la chapelle Saint Gildas de Carnoët

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Durant cet été 2024, après les réjouissance marquant les 15 ans de la Vallée des saints (programme ici), une présence paroissiale et pastorale sera proposée comme chaque année à la chapelle Saint-Gildas de Carnoët, au pied de la Vallée des Saints, du 22 au 28 juillet 2024 puis du 4 au 11 août 2024.

Objectifs : informer les visiteurs sur la vie religieuse bretonne actuelle et passée, informer les visiteurs sur l’histoire de la chapelle Saint-Gildas, maintenir une présence catholique dans la chapelle, informer sur les différentes cérémonies religieuses traditionnelles (notamment les pardons), être une présence missionnaire visible à destination des visiteurs et effectuer un entretien et un nettoyage additionnel pour la pratique de la foi (porte-cierge, relevé du tronc, musique sacrée).

Le mot des organisateurs : diverses initiatives ont été prises depuis quelques années, notamment à l’initiative de Gouloù Breizh (dynamique association des partenaires pour la promotion de la culture spirituelle bretonne) et Ar Gedour, le tout coordonné par Tad Kristof, père Christophe. Ainsi, depuis l’été 2019, a été assurée une présence quotidienne d’accueil et de prière répartie sur deux semaines. Cette année encore, une poignée de bénévoles vont se relayer pour cette opération appelée « Relikaer Breizh » (Reliquaire de Bretagne).

Programme : 9h00, ouverture / 9h30, office des laudes / 11h00, angélus / 12h00, messe Français-Latin-Breton suivie de l’angélus / 17h00, office des vêpres / 18h00, angélus

Saint Fiacre, patron des jardiniers (présentation faite dans le bulletin de la communauté pastorale du pays de Guingamp) : cet été, le saint fédérateur de ces journées est saint Fiacre, qui a donné son nom à l’un des relais de la paroisse voisine de Bourbriac. Patron des jardiniers, il a beaucoup à nous enseigner en ces temps où la nature et le climat en préoccupent plus d’un. A travers la Création, il s’agira d’adorer le Créateur ! Paroissiennes et paroissiens sont invités à rendre visite aux équipes qui assureront les permanences.

Prière à saint Fiacre : « Ô Dieu, qui soumettez le temps à des changements continuels, afin que nous comprenions tous qu’il n’y a d’éternel et d’immuable que vous, vous arrêtez le soleil dans le triomphe de sa course, au moment où il semble embraser la terre de ses feux, et vous le ramenez docile et soumis par les mêmes voies qu’il vient de parcourir. Diminuez, Seigneur, l’ardeur des passions, qui nous consument, rafraîchissez par la douce rosée de votre grâce le feu des mauvais désirs qui nous dévorent. Confirmez en nous le bien que vous y avez commencé ; mûrissez les fruits que vous y avez formés, afin que nous puissions vous donner une abondante moisson de bonnes œuvres. Renouvelés ainsi par la foi, le repentir et l’amour, nous mériterons d’être exaucés lorsque nous vous demanderons d’éloigner de vos enfants les fléaux qui leur enlèveraient le pain de chaque jour. Vos bienfaits exciteront leur reconnaissance, et le sort de vos pauvres ne sera pas aggravé, et rien de la substance destinée à les nourrir ne sera perdu. Ainsi soit-il. »

Source de l’article : site du Diocèse de Saint-Brieuc & Tréguier

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les messes en breton du 26 au 28 juillet 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minSetu amañ roll an oferennoù e brezhoneg pe …

[KERANNA] Un oferenn e brezhoneg evit Gouel Santez Anna

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minD’ar 26 a viz Gouere, deuit niverus da …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *