Saints bretons à découvrir

[SAINTE ANNE D’AURAY] Pèlerinage des bretonnants le 24 avril 2016

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min
Bretonnants_2.jpg

 

Le dimanche 24 avril 2016 aura lieu à 11h à la basilique de Sainte Anne d’Auray le pèlerinage des bretonnants, ouvert à tous, écoliers et personnes âgées, enfants et adultes, lycéens et étudiants… 

La messe sera animée par la chorale Boeh Santez Anna et par les jeunes de l’école de bombarde Jean-Claude Jégat. L’après-midi, le chapelet et les vêpres auront lieu à 15h. 

Nous invitons tous nos lecteurs à se rendre à ce pèlerinage. Merci de bien vouloir promouvoir cet événement autour de vous, dans vos paroisses ou auprès des groupes, chorales, familles bretonnantes, écoles bilingues et immersives… Vous pouvez télécharger l’affiche et l’imprimer pour la diffuser au plus grand nombre => Affiche Ste-Anne (1).pdf

Deuit niverus da bediñ Patromez ar Vretoned ! 

Photo : Sanctuaire Sainte Anne d’Auray

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Replay de la messe du 15 août 2022 depuis Sainte Anne d’Auray.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn ce lundi 15 août, l’Église fête l’Assomption de …

Les prochains jours au Festival Interceltique de Lorient : les moments à ne pas manquer

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minLe Festival Interceltique arrive déjà presque à sa …

2 Commentaires

  1. Il est triste que la langue bretonne ne soit à l’honneur à sainte Anne que deux jours dans l’année : le jour du pèlerinage des bretonnants et pour la messe en breton du pardon de sainte Anne. Le reste du temps ne sont entonnés que quelques bouts de cantiques, toujours les mêmes, qui ne sont pas toujours bien interprétés. Quand donc se réalisera le voeu de Mgr Gourvès, que sainte Anne devienne un phare pour la langue et la culture bretonne ?

  2. Certainement. Mais un bon travail en ce sens commence à se faire sentir là-bas. Des personnes qui ne chantaient pas en breton découvrent peu à peu la richesse du répertoire breton et sa capacité à toucher les gens. Par ailleurs, l’implication de plusieurs personnes dans la vie du sanctuaire permet aussi d’avancer.

    Aux bretonnants de se bouger en masse pour soutenir ce pèlerinage dédié, et montrer qu’il ne s’agit pas simplement d’un entre-soi mais d’un élan portant un même peuple vers sa patronne céleste, priant pour Dieu et la Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.