Saints bretons à découvrir

« Salve Festa Dies » en breton vannetais

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min
En cette semaine in albis, voici une version du « Salve festa dies » en breton qui nous est proposée par Uisant ar Rouz.  Cette version se veut proche de l’original de Vénance Fortunat.
Pour l’instant seules 10 stophes de l’intégrale (21 strophes) ont été traduites.
Ce chant a été fortement réduit, car à l’origine, les processions pascales étaient très longues. Quand elles se sont repliées dans les cloîtres au Moyen Age, l’hymne du Salve festa dies a fortement été amputé, voici donc en annexe la version intégrale originale.
Pour l’heure, elle est faite pour être chantée sur l’air original grégorien en attendant qu’un autre air soit trouvé ou composé.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Replay de la messe du 15 août 2022 depuis Sainte Anne d’Auray.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn ce lundi 15 août, l’Église fête l’Assomption de …

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.