Saints bretons à découvrir

Santez Anna, pedit evidomp !!!

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Nous fêtons ce mercredi 26 juillet Sainte Anne, patronne des Bretons.

Gouel laouen d’ar Vretoned ! Pedomb evit ar Vro hag evit ar peoc’h !

@Alban Guillemois (DR)

Nous le répétons bien souvent : rien ne pourra se construire en Bretagne sans la pierre angulaire qu’est le Christ. Si les Bretons se mettent tous à prier la grand-mère de Jésus et la Vierge Marie, il ne fait aucun doute que la Bretagne sera un témoignage de foi profonde qui rayonnera à travers le monde pour la gloire de Dieu. C’est pourquoi nous avons voulu que le premier ouvrage de nos éditions soit consacré à Sainte Anne. Nous avons continué en ce sens depuis plusieurs années.

La BD Keranna (que vous pouvez vous procurer ici) a été un véritable succès et il n’y a pas l’ombre d’un doute que Sainte Anne ait été derrière nous pour nous aider à mener à bien cette aventure comme elle l’est encore aujourd’hui.

Il y a deux ans, nous avons édité l’ouvrage (toujours disponible et à découvrir sans attendre) d’Anne-Marie Charrière « Ici j’ai entendu vibrer l’âme bretonne« , qui retrace les 21 années du Père Guillevic comme recteur du sanctuaire de Sainte Anne d’Auray, sanctuaire dont nous vous proposons de (re)découvrir le reportage que KTO lui avait consacré en 2020.

« Santez Anna, mamm gozh hor Salvér Jézuz Krist, Mamm ar Werhez ha Mamm hor Bro, benniget ho Pretoned ha grit ma vevo Breizh da virviken ».

« Sainte-Anne, aïeule de notre Sauveur Jésus-Christ, Mère de Notre-Dame et Mère de notre Patrie, bénissez vos Bretons et faites que la Bretagne vive à jamais »

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Abbaye de Landevennec

Le 1er mai 2024, Pardon de St Gwenolé à Landévennec

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minL’abbaye de Landévennec se prépare à célébrer Le …

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

2 Commentaires

  1. Pour info, lors de leur messe de ce jour (à 11h00 en fin de matinée), les moines de Landevenneg avaient choisi comme chant d’entrée un cantique (5 couplets au total, e brezhoneg penn-da-benn mar plij) dédié à Sainte Anne, dont voici (ci-dessous en graphie peurunvan) le refrain:
    .
    « D’hor Mamm Santez Anna
    D’an Intron Varia
    D’hor Salver benniget
    Ni ‘vo fidel bepred »
    .
    Paroles dans le « Kantikoù Brezoneg » (p 61, édition 2003) édité par le Minihi Levenez.
    .
    Pebezh joa e kalon an hini a glev un toullad a venec’h o kanañ brav hag e brezhoneg ar c’hantik dudius-mañ! Mersi braz dezhe.

  2. Addendum:
    .
    Ouzhpenn ar c’hantik kentañ zo bet e-korf an overenn-mañ, lidet en enor da Santez Anna. E brezhoneg ivez:
    .
    Salm 131
    .
    An Aotrou Doue a roio dezhañ tron David e dad.
    .
    Touet en deus an Aotrou da Zavid :
    Ar wirionez eo ha ne zistroio ket diwarni :
    « Un den ganet ac’hanout eo
    A lakin war da dron »
    .
    Rak an Aotrou en deus dibabet Sion,
    Ha c’hoantaet ober enni e zemeurañs :
    « Setu lec’h va diskuizh da virviken,
    Eno e chomin, rak c’hoant am eus bet anezhi »
    .
    Aze e lakin da ziwanañ nerzh David,
    Ur c’houlaouenn a enaouin evit va olevad ;
    E enebourien a wiskin a vezh,
    Ha warnañ e vleunio e gurunenn.
    .

    Notennoù:
    .1 gwelout « Leor overenn », pajenn 1131, Minihi Levenez 1997, troidigezh gant Job an Irien (lakaet er gemennadenn-mañ e peurunvan evit ar re n’int ket en o bleud gant an doare-skrivañ mod Falc’hun, hag evit kompren pegen tost emañ an eil ouzh eben)
    .2 gwelout ivez « Levr-oferenn ar Sulioù », pajenn 775, Penkermin 2021, troidigezh all gant Maodez Glandour)
    .3 Bennozh Doue da venec’h Landevenneg a ziskouez deomp e c’hell ar brezhoneg kavout e blas e kalon al liderezh (lennadurioù, da skouer) ha n’eo ket dre ur c’hantik nemetken.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *