Saints bretons à découvrir

Stivell par Stivell : découvrez l’autobiographie du barde breton

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Alan Stivell, dans sa quatre-vingtième année, a pris le temps d’écrire son autobiographie, publié en ce début de mois d’octobre chez Ouest-France. Je viens de l’avoir entre les mains et c’est peu dire que je l’ai dévoré. Et même si Laurent Bourdelas avait publié une biographie du barde breton en 2017, opus relativement complet, il n’en demeure pas moins que l’ouvrage que nous livre Stivell mérite qu’on s’y attarde. Non seulement parce qu’il est actualisé, puisque depuis 2017 il s’est passé beaucoup de choses dans la vie d’Alan, mais aussi parce que c’est le point de vue même de l’artiste qui est présenté au public, sous la forme d’un beau-livre aux plus de 200 photos. Son autobiographie nous transporte dans son voyage artistique et personnel, révélant les moments clés de sa carrière et les influences qui ont façonné son amour pour la musique celtique.

La harpe, instrument emblématique de la culture celtique, est au cœur de son histoire, et il la décrit avec une passion palpable. À travers des anecdotes personnelles, il raconte dans cet opus comment il a découvert et appris à jouer de la harpe, un instrument qui allait devenir le prolongement de son âme.

Alan Stivell y retrace son parcours, de ses parents à la Telenn Gentañ, de KerVreizh aux Scouts Bleimor, de Sonerion Bleimor à aujourd’hui, en passant par ses combats pour la Bretagne, le Celtisme, et la fraternité des hommes au filigrane musical. Il retrace époque par époque, décennie par décennie, une vie dont chaque moment forme une symphonie celtique issue d’un rêve a-hed an noz. Depuis le petit Alan égrenant les notes de cristal sur la harpe du père jusqu’au Stivell faisant aujourd’hui résonner sa musique au milieu des colonnes de pierres dans un Tro Breizh aux sources des fondateurs, une existence à découvrir au long des 176 pages. On comprend mieux sa personnalité, ses choix, ses chemins de terres et ses voyages-découvertes ‘raok dilestrañ …avant d’accoster : de Reflets à l’Olympia en passant par Emerald, de Renaissance de la Harpe Celtique à Beyond words, d’1Douar à Brian Boru, d’Again à Human~Kelt, il y a un fil conducteur, même s’il peut amener les fans à être parfois décontenancés (comme par exemple sur les albums Explore ou Amzer). Les lignes que Stivell nous offre en cette fin d’année permettent de mieux cerner le barde à la harpe de cristal et percevoir son apport dans la musique que nous connaissons aujourd’hui.

Stivell par Stivell est un récit captivant qui nous plonge dans le cœur et l’âme (kalon & ene) de cet artiste désormais légendaire. C’est également une ode à la musique celtique, à la culture bretonne et à la persévérance d’un homme passionné par son art. À travers ces pages, nous découvrons le parcours singulier d’un homme qui a consacré sa vie à l’héritage celtique et son expression artistique enracinée et ouverte sur le monde. Autant vous dire que ces mémoires d’un artiste visionnaire est déjà un incontournable envoûtant à ajouter à votre bibliothèque.

Si vous ne l’avez pas encore acheté, ne manquez pas de vous le procurer chez votre libraire ou via ce lien.

Stivell par Alan aux éditions Ouest France. 176 pages. 30 €.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les saints qui guérissent en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minDepuis des centaines d’années, des dizaines de générations …

[AURAY] Conférence sur Pierre de Keriolet le 21 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minL’ensemble paroissial Auray-Pluneret (Morbihan) propose, mercredi 21 février …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *