Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > “Tan-Gwall e Pariz”, une gwerz sur l’incendie de Notre-Dame de Paris

“Tan-Gwall e Pariz”, une gwerz sur l’incendie de Notre-Dame de Paris

G. Painblanc (DR)

Nous vous partageons ici avec l’aimable autorisation de l’auteur une gwerz composée à l’occasion de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, dans la tradition des nouvelles colportées, autrefois, par des chanteurs et des conteuses. L’auteur a choisi ici de donner une traduction « littérale », ce qui peut donner des tournures parfois étranges en français, mais ces tournures conservent l’expression et l’esprit des chansons en langue bretonne. Cette gwerz se chante sur l’air de Ker-Ys.

Bretonnant de naissance, né en 1952, Serge NICOLAS a travaillé depuis plusieurs années sur le répertoire breton sur feuilles volantes des XIXe et XXe siècles, et a publié plusieurs articles dans Dastum/Musique Bretonne. Chanteur traditionnel et compositeur, il a participé depuis plus de trente ans à des réunions de chant et autres activités culturelles (l’Entente Culturelle Bretonne en particulier).

Un reportage sur TV Trégor.com peut être vu sur Internet, qui montre la remise du Prix Hervé Le Menn en 2014.

1 – Kristenien oll, o me ho ped,
Didostaed c’hwi, ha chelaoued
Nevez zo, en kreiz ker Pariz
Zo bet tan-gwall ebarz an Iliz.

2 – Piou nije kreded eun devez
Vije gweled traoù ken diez
Iliz-Veur Itron Varia
Hanter dewed, setu an dra.

3 – Biskoaz oa gweled kemend-all
Gweled e Pariz an deiz all
Tan-gwall kroged en kreiz an ker
En Iliz-Veur, a zo lided kaer.

4 – Deuz pewar c’horn, ebarz ar bed-mañ
Toud an dud deue beteg amañ
Da weled eun iliz ken kaer
E-tal ar reier, abaoue pell amzer.

5 – Pemzeg devez, a viz Ebrel
Araog Gouelioù Pask, se a zo kruel
En abardeiz, c’hwec’h eur hanter
Savas moged, e-kreiz an iliz kaer.

6 – Mizioù a zo dija, oa bet gweled
Labourioù braz a zo bet graed,
War an douenn, kreiz an tourioù
A zo saved ar mogedoù.

7 – Da gentañ a oa bet soñjed
An tan-gwall se vije mouged
An noz o tont diskouee da vad,
Penaos an tan, c’hee war wasaad.

8 – Eun eur hanter goude se, siouaz
Flammoù an tan a greske c’hoaz
Kreiz keur an iliz flammoù uhel
A oa gweled, siouaz deuz pell.

9 – Flammoù uheloc’h evid an tour
Neuse oa deut eun tamm sikour
Ar bomperien, klask lac’hañ an tan
A skoe dour, ha heb dihan.

10 – Kaer en noa an dud da labourad
Kreske an tan war ar marc’had
Benn eur moment vije gweled
Tan ebarz an tour, a zo kroged.

11 – Tud a zo mañed, ya da c’hortoz
Benn ma greske, teñwal an noz
Ma vije gouvezed da vad
Hag-eñ c’hafe an traoù war ar wellaad.

12 – Med eur pennadig goude-se
Eur flech houarn gweled ivez
Gwasoc’h c’hoaz ‘zo bet gweled
Se na vije ket gortozed.

13 – Kreiz an tantad, mesk ar flammoù
Stoued greiz toud, kouezed en tammoù
Gant an tantad, loñked en berr
Dewed en e vez, en berr amzer.

14 – An deiz war lec’h, oa tan ebet ken
Neuc’he oa galled d’an dud añtren,
En e vez an douenn a zo dewed
Med gwerioù an iliz a zo mired.

15 – Bolzoù vein ebarz an iliz
Zo bet toulled, eun dra iskiz
Med dre burzud skeudennoù kaer
Zo saveteed, evel an aoter.

16 – Tud war plasenn, ha tro war dro,
Na vije kleved nemed klemmoù
Tud o ouelañ, ha pedennoù
Se ne oaked gweled abaoue pell a zo.

17 – Neuse a vo red dimp da c’hortoz
Adsaved vo an iliz koz
Beteg ma vo ket ken gweled
Dismantr an tan en neus bet graed.

1 – Vous tous, chrétiens, je vous prie
Approchez-vous et écoutez
Nouvellement, au centre de Paris
Il y a eu un incendie dans l’église.

2 – Qui aurait cru qu’un jour
On verrait des choses si difficiles
La Cathédrale Notre Dame
A demi-brûlée, voici la chose.

3 – On n’avait jamais vu pareille chose
Voir à Paris l’autre jour
Le feu avait pris au centre de la ville
Dans la Cathédrale, qui est très admirée.

4 – Des quatre coins dans ce monde-ci
Tout le monde venait jusqu’ici
Pour voir une si belle église
Près de la rivière, depuis bien longtemps.

5 – Le 15e jour du mois d’Avril
Avant les fêtes de Pâques, ceci est cruel
Dans la soirée, à six heures et demie
Une fumée s’est élevée, au centre de la belle église.

6 – Depuis des mois déjà, on avait vu
De grands travaux avaient été faits
Sur le toit, entre les clochers
(C’est là que) la fumée s’est élevée.

7 – Tout d’abord on a cru
Que ce feu-là serait étouffé
Mais la nuit venant montrait bien
Que le feu allait s’aggravant.

8 – Une demi-heure après, hélas
Les flammes du feu croissaient encore
Au centre de l’église, de hautes flammes
Etaient vues, hélas de loin.

9 – Des flammes plus hautes que le clocher
Alors sont venus quelques secours
Les pompiers, (pour) essayer d’éteindre le feu
Projetaient de l’eau, et sans arrêt.

10 – Mais les gens avaient beau travailler
Le feu augmentait encore plus
Au bout d’un moment on vit
Que le feu avait pris dans un clocher.

11 – Des gens étaient restés, oui pour attendre
Si cela augmenterait, la nuit était sombre
Afin de savoir pour de bon
Si les choses iraient en s’améliorant.

12 – Mais un instant après cela
La flèche en fer fut vue aussi
Des choses pires furent vues
Cela n’était pas attendu.

13 – Au centre du brasier, parmi les flammes
Courbée au milieu de tout, tombant en pièces
Par le brasier, avalée en entier
Consumée totalement, en peu de temps.

14 – le lendemain, il n’y avait plus de feu
Alors les gens purent entrer
En entier le toit est brûlé
Mais les vitraux de l’église sont conservés.

15 – Les voûtes de pierre, dans l’église
Ont été percées, chose terrible
Mais par miracle, de belles images
Ont été sauvées, tout comme l’autel.

16 – Des gens sur la place, et alentour
On n’entendait que des plaintes
Des gens pleurer, et des prières
Cela n’avait pas été vu depuis longtemps.

17 – Il nous faudra alors attendre
L’ancienne église sera relevée
Jusqu’à ce que l’on ne voie plus
Les dégâts faits par le feu.

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

Bro Leon -E BREZHONEG- (vidéo)

Kolaz Graignic vous présente ici un nouveau pays traditionnel, le Bro léon! De l’antiquité à …

[COMMUNIQUE] Une fréquentation en hausse pour la 2nde édition du pèlerinage Feiz é Breizh

250 personnes ont péleriné les samedi 28 et dimanche 29 septembre 2019, à l’occasion de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *