Les jeunes sont l’avenir d’un peuple…

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

jmj, pape françois, messageDans l’avion qui le menait au Brésil pour les Journées mondiales de la jeunesse, le pape François a rencontré les journalistes embarqués à bord et leur a demandé de “collaborer“ avec lui “pour le bien“ de “la société“, le 22 juillet 2013, a constaté l’agence I.MEDIA. S’il a expliqué qu’il ne souhaitait pas faire de conférence de presse, le pape a cependant affirmé que jeunes et vieux étaient l’avenir de la société. Il a souhaité qu’aucun d’entre eux ne soit mis à l’écart en déplorant la “culture du rejet“ :  


“Ce premier voyage est vraiment pour rencontrer les jeunes, mais pour les trouver sans qu’ils soient isolés de leur vie : je voudrais les rencontrer dans leur tissu social, en société, parce que lorsque nous isolons les jeunes nous faisons une injustice : nous leur retirons leurs attaches. Les jeunes ont des attaches : ils appartiennent à une famille, à une patrie, à une culture, à une foi. Ils ont des attaches ! Et nous ne devons pas les isoler, et surtout ne pas les isoler de toute la société. Ils sont vraiment l’avenir d’un peuple, c’est vrai. Mais pas seulement eux. Ils sont l’avenir parce qu’ils ont la force, ils sont jeunes, ils vont de l’avant.


Mais l’autre extrême de la vie, les personnes âgées, sont aussi l’avenir d’un peuple. Un peuple a de l’avenir s’il avance avec ces deux sources : avec les jeunes, qui ont leur force pour le faire avancer, et avec les personnes âgées, parce que c’est elles qui donnent la sagesse de la vie. Je pense que nous faisons souvent une injustice avec les personnes âgées, nous les mettons de côté comme si elles n’avaient rien à nous offrir : elles ont la sagesse, la sagesse de la vie, la sagesse de l’histoire, la sagesse de la patrie, la sagesse de la famille, et nous avons besoin de cela ! C’est pour cela que je vous dis que je vais à la rencontre des jeunes, mais dans leur tissu social, essentiellement avec les personnes âgées.

C’est vrai que la crise mondiale ne fait pas de bonnes choses pour les jeunes. J’ai lu la semaine dernière le pourcentage des jeunes au chômage. Imaginez que nous courons le risque d’avoir une génération qui n’a pas eu de travail, hein, mais la dignité de l’homme provient du travail, de gagner son pain.

En ce moment, les jeunes sont en crise, et nous nous sommes un peu aussi habitués à cette culture du ‘rejet’. On le fait trop souvent avec les personnes âgées, et désormais on le fait avec ces nombreux jeunes au chômage. La culture du ‘rejet’ les a rejoint eux aussi. Nous devons en finir avec cette habitude de ‘rejeter’. Non. Culture de l’inclusion, culture de la rencontre. Nous devons faire un effort pour porter tout le monde à la société. C’est un peu le sens de que je veux donner à cette visite aux jeunes, aux jeunes dans la société.

Saluant un à un les journalistes, il a ajouté : “Je vous remercie beaucoup, chers ‘saints qui n’êtes pas de ma dévotion’ et qui n’êtes pas des lions tellement féroces !“

 
“Je vous remercie vraiment, et je vous demande de m’aider et de collaborer durant ce voyage, pour le bien, pour le bien : le bien de la société, le bien des jeunes, le bien des personnes âgées, les deux ensemble n’oublions pas cela. Et je reste un peu triste, comme le prophète Daniel, car j’ai vu que les lions n’étaient pas si féroces. Merci beaucoup, je vous embrasse tous, merci !“

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[ROME] Messe à St Yves des Bretons ce jeudi 22 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minSi vous êtes à Rome en ce moment, …

Les 21 et 22 avril, rendez-vous au Kan ar Bobl, pour la grande finale

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minLa finale 2024 des grandes rencontres de pays du Kan ar …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *