Saints bretons à découvrir

Ste Anne-la-Palud 2013 : un magnifique pardon !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

DSCF7294.JPGCe week-end a eu lieu le grand pardon de Sainte Anne la Palud, dans le Finistère, et ce jusqu’à mardi (avec grand-messe à 10h30). Cette édition 2013 était particulière puisqu’elle était l’occasion de fêter le centenaire du couronnement. La messe solennelle de ce dimanche était présidée par Mgr Luc Ravel, évêque aux armées françaises, invité par l’évêque de Quimper et Léon Jean-Marie Levert.

Devant une assemblée très nombreuse (environ 10 000 pèlerins, prêtres, diacres… sur l’ensemble de la journée), Mgr Ravel a souligné l’importance de prendre conscience de la foi pré-chrétienne. Précisant le besoin de racines, comme elles sont nécessaires à un arbre, il rappelle que l’immense lignée de ceux qui nous ont précédés, y compris avant le Christ (comme Anne, Joachim, Abraham…), forme le socle de notre foi. Citant le Pape François dans son encyclique « Lumen Fidei », il ajoute que « la foi nous ouvre le chemin et accompagne nos pas dans l’Histoire », et que cette foi nous ouvre à la vie et à la fécondité. C’est pourquoi, rappelle-t-il, il ne faut pas négliger la personne humaine… car en la négligeant, nous fissurons le socle de la foi, la piété ne remplaçant jamais Ste anne la palud.jpgl’attention à la personne humaine. 

Au cours d’une messe de 2h sous le soleil, office chanté en breton, latin et français (avec le Gloria de Henry Dumont !), les deux évêques ont procédé au couronnement de l’imposante statue de Sainte Anne, avant d’enchaîner sur les vêpres de l’après-midi, marqué de la procession à travers les dunes des très nombreuses bannières et du ballet des multiples croix (plus de 600 porteurs !!!), provenant des paroisses et sanctuaires locaux (Le Folgoët, Châteauneuf-du Faou, Rumengol, Kernitron, etc..). Mentionnons d’ailleurs l’attention particulière portée à l’accueil des différentes délégations par l’équipe de bénévoles de Sainte Anne La Palud. Un exemple à suivre permettant une communion entre les chapelles (et donc les chrétiens) du secteur. 

Ce pardon, même s’il draine beaucoup de touristes, est sans nul doute un événement d’évangélisation. Il convient de ne pas le folkloriser, de faire comprendre à tous que l’on ne vient pas en costume breton pour se faire voir, que l’on ne vient pas pour admirer simplement des costumes d’un autre temps, mais pour vivre intensément dans la foi ce moment présent que nous recevons de nos pères et que nous devons entretenir pour les générations à venir, pour la gloire de Dieu (et de Sainte Anne, patronne des Bretons). Le passé au service du présent pour préparer l’avenir, en quelque sorte.

(Eflamm Caouissin)

 

 

 

Voici un superbe reportage photo grâce au travail de qualité de Ronan Follic, photographe, dont vous pouvez retrouver plus encore sur sa page Facebook (merci pour son autorisation de publication sur Ar Gedour) et à celles d’Eflamm Caouissin pour Ar Gedour. 

 

 

Voici le reportage de Danielle Ropars, avec son aimable autorisation :

 

 

Retrouvez ici sous peu toutes nos autres photos et vidéos de l’événement. 

 

POUR EN SAVOIR PLUS : 

sur la bannière 2013 de Ste Anne La Palud

sur le programme de lundi et mardi

les homélies de Mgr Ravel à cette occasion

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Replay de la messe du 15 août 2022 depuis Sainte Anne d’Auray.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn ce lundi 15 août, l’Église fête l’Assomption de …

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.