Saints bretons à découvrir

La fête de la Toussaint

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

La solennité de la Toussaint rassemble bon nombre de pratiquants occasionnels qui viennent prier pour leurs morts le 1er novembre. Sans doute n’est-ce pas l’objectif de la fête de la Toussaint, mais leur participation peut être l’occasion pour eux de reprendre conscience du sens de la vie humaine. La Toussaint leur rappelle que la vie humaine s’achève dans la vie totale avec Dieu au delà de la vie terrestre. L’évocation des saints du ciel nous apporte une lumière pour la vie actuelle. 

 

 fetes_toussaint_icone.jpgLa fête de la Toussaint témoigne de l’espérance chrétienne devant la mort. Elle atteste qu’ à la fin de notre existence terrestre la vie n’est pas détruite, elle est transformée. C’est la fête de la vie éternelle, la fête du ciel. Chaque personne est appelée à ressusciter un jour avec le Christ et à être associée à sa résurrection et à son bonheur éternel. La solennité de la Toussaint est la fête joyeuse de la victoire du Christ dans la vie de beaucoup d’hommes. 

 

 La solennité de la Toussaint est  la fête de tous les saints, de tous ceux qui  sont admis à partager le bonheur  de Dieu. Ils nous attendent et nous tendent la main : grands saints et saints anonymes qui ont entendu le message des béatitudes et y ont répondu. C’est la fête de tous les saints connus et inconnus. C’est la fête de la grande foule des saints qui n’ont pas été « canonisés » c’est-à-dire reconnus comme « saints » officiellement par l’Église.

 

 La fête de tous les saints  par Mgr Albert-Marie de Monléon, o.p., évêque de Meaux  

 

Sens de la fête de la Toussaint

La solennité de la Toussaint est présentée actuellement comme la fête de tous les saints anonymes qui n’ont pas été reconnu officiellement par l’Église. Au point de vue pastoral, elle est un appel qui s’adresse à tous de devenir des saints, la sainteté n’étant pas une réalité exceptionnelle. Mais ce n’est pas la signification originelle de la Toussaint. Elle a été instituée pour se substituer à la célébration celtique de Samhain qui est « devenue » Halloween (cf article précédent sur Halloween). Officiellement proposée par Louis le Pieux en France en 835, peu à peu, les Eglises Occidentales adoptèrent cette date du 1er novembre. En 1580, le Pape Sixte VI en fit une grande fête chrétienne, qui deviendra fête d’obligation (c’est à dire une fête où l’on est obligé d’aller à la messe) par Pie X.

La solennité de la Toussaint est marquée par le chant de la litanie des saints qui invoque tous les grands saints. La fête de la Toussaint est une invitation à prier les saints plutôt que de se préoccuper des esprits des morts, un chant vers la joie de la vie éternelle plutôt qu’une supplique laconique dans les ténèbres. Le 2 novembre est lui, consacré à la commémoration des défunts.

 

SUR CE… NOUS VOUS SOUHAITONS UNE BONNE FETE DE LA TOUSSAINT !!!

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Découvrez Relikaer Breizh 2022 à Carnoët (seconde semaine)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minLancé en 2019 par l’Oeuvre de St Joseph …

[INTERCELTIQUE] Le Bagad Kemper remporte le championnat national des bagadoù

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLes championnats nationaux des bagadoù se sont déroulés …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.