Saints bretons à découvrir

Treebal, une messagerie sécurisée et éco-responsable, disponible en breton

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

En Janvier dernier WhattsApp annonçait de nouvelles conditions d’utilisation, partageant un grand nombre de données à Facebook, comme le nom, le numéro de téléphone ou encore l’adresse IP. Suite aux indignations des utilisateurs, le milliardaire Elon Musk répondit simplement « Use Signal » (« utilisez Signal »), faisant référence à la messagerie cryptée. En effet, si faire usage d’une messagerie cryptée vous faisait passer pour quelqu’un de suspicieux il y a encore quelques années, l’idée devient de plus en plus acceptable. Il y a une prise de conscience d’une partie des utilisateurs d’internet, que la maîtrise de l’usage de ses données personnelles est cruciale. Par ailleurs les acteurs historiques des messageries instantanées ( Messenger, WhattsApp, Signal etc), tous sont américains. Il existe peu de solutions de messagerie sur le vieux continent. Mais l’une d’entre elles, n’est pas seulement européenne, mais aussi bretonne, il s’agit de Treebal.

Treebal protège vos données personnelles

Située à Saint-Grégoire, la société Dolmen propose via la solution de messagerie Treebal, une application qui protège les données personnelles des utilisateurs. Cette application  fonctionne avec un système de  chiffrement de bout en bout. Cela signifie qu’il est impossible de déchiffrer le message lors de son trajet. La promesse de Treebal  est d’assurer à ses utilisateurs que : « les messages que vous échangez sont chiffrés de bout en bout et vos données restent vos données. Pas de partage, location ou revente de vos informations personnelles. »

Un usage éco-responsable du numérique

Par ailleurs Treebal propose une solution en accord avec les attentes actuelles des utilisateurs pour un usage eco-responsable du numérique. En effet Treebal a intégré la dimension environnementale à toutes les étapes de sa conception et de sa réalisation. Les choix fonctionnels et technologiques répondent à un objectif de sobriété numérique. Concrètement, Treebal propose de planter des arbres au prorata du nombre de messages envoyés sur l’application et des revenus générés par l’entreprise. La moitié des revenus est consacrée à la reforestation. Ce système vertueux fonctionne déjà sur des moteurs de recherche comme Ecosia mais cela est nouveau  pour une messagerie. Parmi les forêts concernées, on trouve la forêt du Faouët, dans le Morbihan.  Quand les enjeux écologiques locaux rencontrent les enjeux de l’innovation numérique.

Une appli disponible en breton

Atout non négligeable, Treebal annonce être disponible en huit langues dont le… breton. « Le local fait partie des valeurs de l’entreprise. » explique David Godest (PDG de Dolmen à Rennes) . Il ajoute « C’est tout naturellement que nous avons répondu positivement aux bretons désireux de faire vivre cette langue régionale à travers Treebal. Le digital a un rôle à jouer dans la sauvegarde de la culture locale. Une messagerie est un excellent moyen de diffuser cette culture et de la faire connaître » .

En plus de planter des arbres, si une solution de messagerie permet de semer la langue bretonne c’est qu’un usage numérique responsable peut contribuer à la culture bretonne.

 

Source : Bretagne prospective

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

“En quête d’esprit” : Les églises, une espèce en voie de disparition

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minDans son émission EN QUETE D’ESPRIT, Aymeric Pourbaix …

[BOQUEN] L’abbaye ouverte pour les Journées du Patrimoine

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Les journées du patrimoine auront lieu également …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *