Saints bretons à découvrir

TRO BREIZ 2020 (Jour 2) : Le Tro Breiz c’est aller hors de soi pour trouver son en-soi. 

Durant toute cette semaine durant laquelle nous aurions dû vivre l’étape 2020 du Tro Breiz, retrouvez nos publications spéciales TRO BREIZ. Aujourd’hui, c’est Tad Kristof qui nous fait part de son billet spi pour les pèlerins. Chaque jour retrouvez aussi “au fil de la route” par le Père Dominique. 

Je devais mettre mes groles, prendre ma besace, ma gourde et mon bâton pour suivre, de bon pas, les chemins du Tro-Breiz.

Visiter nos saints fondateurs d’une cathédrale à l’autre – en suivant les sentiers de bocage ombragés bien souvent de voûtes végétales formant une longue et hospitalière nef – ce n’est pas du tourisme, ni du sport, de la rando, ni du trekking comme ils disent. Le Tro Breiz c’est aller hors de soi pour trouver son en-soi.

Hors de soi : de son confort, son cocon, se désinstaller, s’en aller, se bousculer, …

En-soi : soi-même sans artifice ni jeu social, limité découvrant ses talents, diminuant apparemment pour grandir intérieurement, …

Le Tro Breiz c’est vivre vraiment maintenant l’hors du temps, intensément en se recevant, en assumant  de découvrir l’étonnante merveille que je suis, riche de pauvretés à chaque fois surpassées. Pèleriner en fait… et non excursionner. S’approprier sa vie vraiment, intensément, tout en la recevant ; tout en se recevant : de l’histoire, de la culture, de la terre et … de Dieu.

Le Tro Breiz entre terre et mer, entre landes et dunes, bocages et falaises, masures et manoirs, fontaines et calvaires, chapelles et cathédrales, entre pierre et vivant, … entre ciel et terre ; le Tro Breiz c’est une part d’univers, une portion de cosmos, une part de création promise à ceux qui croient, prémices de terre promise, début de paradis.

Aujourd’hui, nous fêtons l’un des 7 saints fondateurs : Saint Samson, évêque de Dol. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article qui lui est consacré
AU FIL DE LA ROUTE   2020 : Tro Breiz d’exception 2020 /  Viens, Esprit Saint !…

Vous n’avez pas pu suivre l’itinéraire la semaine passée, en temps réel ? Rendez-vous en 2021. Pour vous inscrire l’an prochain, cliquez ici

Ar Gedour couvre le Tro Breiz depuis plusieurs années. Ar Gedour fonctionne grâce à vos dons. Vous pouvez soutenir Ar Gedour par un don en cliquant ici. Trugarez deoc’h !

À propos du rédacteur Tad Kristof

Tad Kristof a été ordonné prêtre en juin 2000. Il a exercé notamment en Afrique où il a créé "Tud a Vreizh" à Libreville. Passionné par la Bretagne, il contribuera à la dimension spirituelle d'Ar Gedour en répondant aux questions qui lui seront posées.

Articles du même auteur

saint reconnu par rome

Légende, légendaire : un traître mot

Si souvent, on nous rapporte que nos saints bretons sont légendaires. Mais que veut dire …

Un prêtre vous répond : “Comment doit-on célébrer si l’on est face à Dieu ?”

Tad Kristof, discutant avec un pardonneur à l'occasion du pardon de la petite chapelle près de chez moi, je m'étonnais qu'il ait préféré célébrer la messe sur une petite table de camping, bloquant ainsi le choeur coincé entre la table de communion et le maître-autel de pierre massif, encore doté de sa pierre, et surmonté d'un plaisant vitrail. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *