Saints bretons à découvrir

Un programme chargé pour l’année de la Foi.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

A un peu plus de deux mois de l’ouverture solennelle de l’Année de la Foi, le jeudi 11 octobre, le Vatican publie le calendrier des principaux événements qui vont marquer ce grand événement ecclésial, jusqu’au 24 novembre 2013. Des célébrations liturgiques, certes, mais aussi des rencontres et des congrès sur des aspects religieux et culturels de cette thématique si chère à Benoît XVI.

Dès le 6 octobre, un échange entre croyants et non-croyants aura lieu à Assise, dans le cadre des initiatives du Parvis des gentils. Le 12 octobre, toujours à l’initiative du Conseil pontifical pour la culture, l’église romaine du Jésus accueillera une soirée culturelle et artistique sur la foi de Dante, le poète italien de la Divine Comédie. Sa profession de foi est contenue dans le XXIV° chant du Paradis. De son côté, le Conseil pontifical pour la pastorale de la santé consacrera sa 27° conférence internationale, du 15 au 17 novembre, à la mission humaine et spirituelle des hôpitaux en tant que lieu d’évangélisation. La liste des initiatives est longue mais le premier temps fort de cette Année spéciale sera bien sûr la XIII° assemblée générale du Synode des évêques sur la nouvelle évangélisation du 7 au 28 octobre au Vatican.

Les pères du Synode et les présidents des Conférences épiscopales concélèbreront avec le Pape la messe d’ouverture dans la matinée du 11 octobre place Saint Pierre. Dans la soirée, une procession aux flambeaux marquera le cinquantenaire de l’ouverture du Concile Vatican II, du château Saint-Ange jusqu’à la place Saint-Pierre, à l’initiative de l’Action catholique italienne. Tandis qu’une veillée missionnaire sera organisée le 20 octobre sur la colline romaine du Janicule par la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples.

La canonisation de six martyrs et confesseurs de la foi le 21 octobre figure également parmi les premiers événements de cette Année. Parmi les futurs saints, un jésuite martyrisé à Madagascar à la fin du XIX° siècle, Jacques Barthieu et une indienne d’Amérique du Nord convertie en 1680, Catherine Tekakwitha. Autre célébration : le 1er décembre, Benoît XVI présidera les premières Vêpres de l’Avent pour les universités pontificales, les séminaires et les collèges romains. Et c’est Rome qui accueillera cette année la rencontre européenne des jeunes organisée par la Communauté de Taizé du 28 décembre au 2 janvier. Le calendrier de l’année 2013 s’annonce tout aussi chargé.

Source

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Pardon Notre Dame des Fleurs - Plouay

Les messes en breton du 19 au 21 juillet 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Setu amañ roll an oferennoù e brezhoneg …

Tro Breiz, les chemins du paradis : Histoire et renaissance d’un pèlerinage breton (par Gaële de La Brosse)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLe Tro Breiz, ou « tour de Bretagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *