Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > 1-2 mai : Saint-Brieuc, abbé-évêque

1-2 mai : Saint-Brieuc, abbé-évêque

saint brieucAujourd’hui, c’est la fête du travail. C’est aussi Beltan, la troisième des fêtes druidiques, consacrée au renouveau, au passage de la saison sombre à la lumineuse saison, à la veille de laquelle on fixait le début des travaux des champs. Mais pour les chrétiens, c’est saint Joseph artisan qui est fêté en ce 1er mai. Et en Bretagne, si c’est dans le diocèse de Quimper & Léon la fête de la dédicace de la cathédrale Saint Corentin, c’est plus spécialement Saint Brieuc, l’un des sept saints fondateurs de la Bretagne qui est honoré en ce jour. Annoncé le 1er mai dans les livres et les différents calendriers, Saint Brieuc est fêté le 2 mai dans le diocèse de Saint-Brieuc & Tréguier, la date du 2 mai étant solennité dans la paroisse de St-Brieuc et fête ailleurs dans le diocèse.

 

Lidomp hiziv gant levenez gouel sant Brieg. Drezañ, ar bobl a gerzhe en deñvalijenn he deus gwelet o sevel ur sklerijenn vras (ant. – digor)

La ville de Saint–Brieuc doit son nom à Brigo-Maglos, forme complète de Brieuc (orthographiée à la française) ou Brieg (en breton moderne). Brioc, Brigomaglos,  fut l’ un de nos premiers fondateurs de familles monastiques, ces hautes personnalités du début du 5ème siècle, vaste famille de souche cornovienne, issue, comme les principaux  dirigeants politiques et militaires de l’ époque, de Outam  l’ Ancien, beau-père de Magnus Maximus.

Ce moine du Ve siècle tient ainsi une place particulièrement intéressante parmi les saints celtiques de Bretagne. Il fonda, sinon le siège de Saint-Brieuc, du moins l’important monastère qui devint plus tard l’emplacement de ce siège épiscopal. Voilà pourquoi on le compte au nombre des « Sept Saints de Bretagne ». Il est représenté avec un loup. En effet, abbé avec le caractère épiscopal, Brieuc est dominé tout au long de son existence par un double souci : unir les bons, convertir les pécheurs. Ces pécheurs sont figurés par les loups qui, selon la légende, se précipitèrent en bande pour le dévorer, et qu’il dompta par son esprit de foi et sa douceur. C’est pourquoi le loup est son attribut iconographique.

Nous vous invitons à (re)découvrir la vie de Saint Brieuc et des détails parfois méconnus sur lesquels Alan J. Raude s’était penché pour Ar Gedour. Cliquez sur ce lien pour découvrir l’article.

J’apprécie cet article : je soutiens Ar Gedour

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Des tags au mémorial de Sainte Anne d’Auray

Exclu Ar Gedour : le mémorial de Sainte Anne d’Auray, élevé en mémoire de tous …

13 mai : Notre-Dame du Roncier, fête double majeure (vetus ordo)

Le 8 septembre  de chaque année a lieu le pardon de Notre-Dame du Roncier, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *