Saints bretons à découvrir
Accueil > Agenda / Deiziataer > “1488”: un son et lumière sur la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier

“1488”: un son et lumière sur la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier

Les 4, 5, 6 et 7 juillet 2019, l’Association 1488 , forte de plus de 350 adhérents et d’environ 250 bénévoles actifs et figurants, donnera 4 représentations théâtrales en son et lumière « 1488 » sur la bataille de Saint-Aubin du Cormier dans son contexte historique, bataille qui amorça la perte d’indépendance de la Bretagne.

Ces représentations historiques auront lieu au château de la Giraudais, à Mézières Sur Couesnon, au nord du champ de la bataille de Saint-Aubin du Cormier. La Compagnie de la Giraudais, composée de combattants et d’artisans, a été créée à cet effet.

VOICI UN RÉSUMÉ DU SPECTACLE EN QUELQUES REPÈRES HISTORIQUES :

NANTES 1487 : François II, le duc de Bretagne, arrive à Nantes accompagné de ses filles, Anne et Isabeau. L’armée de France attaque Nantes, ce qui l’empêche de rejoindre son château. Finalement, les Bretons repoussent l’armée du roi.

St-AUBIN-DU-CORMIER 1487 : Les villageois vaquent à leurs occupations quand l’armée du roi de France arrive et attaque le château. Les Bretons sont trop peu nombreux pour espérer une victoire : ils finissent par accepter la reddition.

Le 28 JUILLET 1488 : La bataille de St-AUBIN-DU-CORMIER. A coté des 6500 bretons menés par le maréchal Rieux, 440 archers anglais, 800 lansquenets germaniques, 3500 gascons, basques et castillans.

Avec les 10000 français mené par le commandant de La Trémoille, 5000 suisses, quelques napolitains et génois.

En quatre heures, c’est 7500 morts sur la lande : 6000 coté breton et 1500 coté français…

Le duc François II doit signer à contre cœur le traité du Vergé, dans lequel il s’engage à faire sortir toutes les troupes étrangères au duché, à rendre hommage lige à Charles VIII, le roi de France, et à demander l’accord du roi pour marier ses filles.

A la mort du duc, quelques mois plus tard, Anne de Bretagne devient duchesse à 11 ans.

A 14 ans, elle n’a pas d’autre choix que d’épouser le roi Charles VIII et devient reine de France. Ce mariage durera 10 ans sans qu’aucun enfant ne survive.

Elle épouse en seconde noce Louis d’Orléans devenu le roi Louis XII, qui a combattu à St Aubin du Cormier du coté breton. 5 ans plus tard elle retourne en Bretagne à la rencontre de son peuple et réalise son Tro Breizh.

L’indépendance de la Bretagne acceptée par Louis XII prendra fin en 1532 sous François 1er…

 

TARIFS BILLETTERIE SPECTACLE :

  • Jeudi 4– Vendredi 5– Dimanche 7 juillet: Adultes : 20 € / Enfants moins de 12 ans: 15 €
  • Samedi 6 juillet : Adultes : 23 € / Enfants moins de 12 ans : 16 €.
  • Parkings sur place (gratuits)
  • Réservez rapidement vos places sur le site de l’association

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Lorient, Capitale Interceltique s’affiche en grand !

Alors que Lorient se prépare à vivre au rythme de sa 49ème édition du FIL, …

Jacques Dumas sculpte saint Hervé au Méné Bré

Depuis début juin, Jacques Dumas, artiste originaire du Méné Bré et connu pour sa participation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *