Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > A quand la Fête-Dieu dans toutes nos paroisses ?

A quand la Fête-Dieu dans toutes nos paroisses ?

Retour sur les magnifiques célébrations de la Fête-Dieu à Lignol (juin 2017).

saint sacrement exposéAu dire des participants, la Fête-Dieu de Lignol aura été superbement célébrée cette année encore, et ce pour la troisième année consécutive. Relancée seulement en 2015, le succès remporté par cette très belle manisfestation religieuse ne semble pas devoir se démentir. Cette tradition ancestrale a été rétablie par le père Jo Galerne, retraité mais très présent auprès des fidèles de cette paroisse. Il faut dire que les améliorations apportées d’une année sur l’autre par le Père Jo Galerne et sa petite équipe de bénévoles ajoutaient encore à la qualité de l’ensemble.

De nombreux prêtres entouraient le Père Jo Galerne ce matin-là : le Père Henri Goyallon (Recteur Doyen), le Père Syrinus et le Père André de Guémené. A noter aussi, la présence du Révérend Mike Palmer de Lignol. Près de 200 personnes participaient à cette célébration. Après avoir quitté l’église avec chants et musique (menés par un couple de sonneurs biniou et bombarde), les fidèles accompagnant le dais de procession ont d’abord traversé la cour de l’ancien presbytère, avant de passer sous un superbe arc de triomphe habillé de verdure et de fleurs (placé dans l’entrée de l’Ermitage Sainte-Thérèse) puis de chaque côté du tapis de fleurs jusqu’au reposoir décoré. Ermitage où avait été monté la veille le reposoir de circonstance entre deux touffes d’arums. Le parcours de la procession partant de l’église jusqu’à l’ancienne école Sainte-Thérèse était également décoré de motifs faits de pétales de fleurs multicolores rehaussés de marc de café.

A l’invitation du Père Jo Galerne, des enfants nombreux accompagnés de leurs parents sont venus de tout le doyenné avec des paniers, ou corbeilles remplis de pétales de fleurs (roses, pivoines, digitales, etc…). Les enfants étaient mis à contribution pour jetter des pétales de fleurs sur le parcours du Saint-Sacrement et surtout au moment de sa bénédiction. Moment particulièrement émouvant que beaucoup auront appréciés.

À l’issue de la cérémonie, la paroisse offrait le verre de l’amitié et ceux qui le souhaitaient, pouvaient rester pique-niquer sur la pelouse (des tables et des bancs étaient prévus, l’eau et le café étaient offerts). Cinq salles de l’ancienne école sainte Thérèse étaient mises à disposition des fidèles en cas d’intempéries, dans lesquelles il était encore possible de voir ou de revoir les expositions de Noël et de Pâques). Le temps étant de la partie, de nombreux participants ont préféré pique-niquer dans le parc de l’ancienne école.

Tantum ergo sacraméntum venerémur cérnui :

Ce sacrement est si grand ! Adorons-le prosternés !

Et antíquum documéntum novo cedat rítui :

Et qu’au précepte d’autrefois succède un rite nouveau !

Præstet fides suppleméntum sénsuum défectui.

Que la foi vienne suppléer à nos intelligences leur limite !

 

Genitóri, Genitóque laus et iubilátio,

Au Père et au Fils, louange et joie débordante

Salus, honor, virtus quoque sit et benedíctio :

Salut, honneur et toute puissance, soit toute bénédiction !

Procedénti ab utróque compar sit laudátio. Amen.

A l’Esprit du Père et du Fils, Égale acclamation de gloire !

Diaporama Fête-Dieu 2016

Diaporama Fête-Dieu 2017

Grand merci au Père Jo Galerne pour cette magnifique célébration de la Fête-Dieu à Lignol et au Père Henri Goyallon pour ses superbes photographies. 

À propos du rédacteur Mikael Messina

Mikael Messina, qui parle couramment breton, est à l'origine du renouveau de plusieurs pardons dans le Diocèse de Vannes. Il est aussi impliqué dans la liturgie en breton du Tro Breiz.

2 Commentaires

  1. Vu la présence de plusieurs prêtres du secteur, on a dû supprimer des messes dans les paroisses des environ, ce qui relativise le succès de la messe de Lignol.
    Ceci-dit, c’est une excellente initiative, en bien des paroisses la fête du saint Sacrement ressemble à un dimanche ordinaire.

    • C’est d’autant plus une bonne initiative que dans le Kreiz Breizh, d’autres paroisses évoquent aussi l’idée d’organiser une procession de la Fête-Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *