Saints bretons à découvrir

Alan Simon prépare un opéra-rock sur les chouans

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

chouans alan simon

 

Après les excellents opéras-rock Excalibur, Tristan & Yseult ou encore Anne de Bretagne, Alan Simon récidive sur un thème qui n’est que très peu abordé sur ce type de spectacle et qui permettra certainement à un public non averti de découvrir ce pan finalement méconnu par beaucoup de notre histoire. Ce spectacle aura lieu le 5 mai 2018 au Vendéspace de Mouilleron-le-Captif.

 

Un spectacle original et inédit

D’un point de vue historique , son souhait est tout d’abord d’offrir une vue d’ensemble de la période 1789 /1815 sans travestir la réalité de ce conflit terrifiant, a-t-il confié sur Facebook. Il ajoute : 

Lorsque vous écrivez un libretto sur cette histoire ce n’est pas anecdotique. Quelques amis m’ont d’ailleurs déconseillé de m’attaquer à ce sujet comme si cela était tabou d’évoquer ce génocide, cette dernière guerre civile qui fît dans nos seules régions plus de 300 000 victimes au nom de la Révolution. Pour ce faire, j’ai lu, j’ai consulté les archives et je me suis rendu sur divers lieux de ces combats fratricides. J’ai interrogé le temps et j’ai ressenti la folie de cette période.  J’ai pensé à mes ancêtres; à leurs rêves ou à leurs tourments. Et au bout de quatre années, je me suis senti prêt à l’écriture de ce libretto sur notre histoire. 


Pour ce spectacle original et inédit, Alan Simon souhaite offrir une fresque musicale  en 20 grands tableaux, où le rock côtoie le folk et la chanson, un grand choeur, des mouvements symphoniques et un bagad, se basant sur l’alchimie de ses expériences passées. Il offre ainsi au public 24 titres spécialement composés au service de notre mémoire, concert-spectacle durant lequel 120 musiciens et artistes joueront en live, en costumes d’époque, devant des décors projetés. 

 

Un casting exceptionnel

Lorsque la Vendée et la Bretagne se lèvent contre la tyrannie

Tel est le sous-titre de cet opéra-rock retraçant les heures sombres de la Révolution Française, particulièrement en Bretagne et en Vendée Militaire. Robespierre, Louis XVI, Danton, Cadoudal, Charette, Hoche, La Rochejaquelein, d’Elbée , Cathelineau , Carrier… tous les grands acteurs de cette saga historique seront présents, interprétés par des artistes comme Ange, Merzhin, Laurent Tixier, Alan Simon, Kohann, Dana, accompagnés d”un orchestre symphonique, d’un grand chœur mixte et de musiciens folk-rock.

Alan Simon s’entoure de son habituelle équipe (Ange, Francis Decamps, etc… ) mais c’est l’acteur belge Jean-Claude Drouot qui remplira la fonction de narrateur sous la figure de Chateaubriand, tandis qu’une trentaine d’acteurs de la compagnie Sully illustreront les tableaux de cette épopée, la danseuse étoile Viyaletta Hérasimovich incarnant quant à elle l’esprit de “La liberté” sous les chorégraphies de Nikolay Androsov.

Cathelineau, premier généralissime de l’armée catholique et royale, sera interprété par John Eyzen, artiste remarquable au parcours déjà étoffé : Notre Dame de Paris, Roméo et Juliette pour de nombreuses tournées. John est aussi auteur compositeur , guitariste et bassiste. Il a aussi chanté en duo avec Lenny Kravitz, Calogéro… 

Damien Pisano jouera Maximilien de Robespierre, ce tyran sanguinaire qui engendra la Terreur. Damien n’est pas seulement un excellent chanteur à la tessiture blues rock, c’est aussi un guitariste doué qui offrira ses accords puissants. Grégory Deck, qui triomphe actuellement dans le show musical “Jésus de Nazareth”, sera le général Hoche. Olivier Ganne, à la voix chaleureuse, prendra le personnage de Louis XVI. Roberto Tiranti, que beaucoup ont découvert dans le spectacle Excalibur, incarnera le roi d’Angleterre Georges III pour l’unique titre en anglais. Francis Decamps rentrera dans la peau de l’abbé Louis-Pierre Barat, prêtre réfractaire qui sera jugé sommairement par le tribunal révolutionnaire le 11 janvier 1794 et sera guillotiné le jour même, subissant le même sort que de trop nombreux hommes de Dieu qui refusaient de jurer sur la constitution.

Tristan Decamps revêtira le costume de Charette, Morgan Marlet celui de Cadoudal. Christian Decamps sera Jean Chouan et Kohann interprétera quant à elle la comtesse Céleste Bulkeley. Proche de Charette, on lui prête de nombreux faits d’armes bravant le danger à Torfou (où elle fut blessée de deux coups de sabre mais se releva malgré tout avec panache). L’amazone couvrit la retraite des siens sous les feux des “bleus”.

Vous l’aurez compris, les magnifiques voix et les qualité artistiques de ce casting d’exception offrira au grand public un spectacle d’anthologie qu’il serait regrettable d’ignorer. Nul doute que les 2000 places assises du Vendéspace (Mouilleron-le-Captif) trouveront rapidement leur public, et il est donc plus que conseillé de réserver, au vu de l’intérêt du spectacle. Les tarifs vont de 27€ à 32€. Plus d’informations en cliquant ici.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[BOURBRIAC] La messe en mémoire d’Etienne Rivoallan n’aura pas lieu le 24/01

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minIl ne sera pas rendu hommage à la …

Le Pape François ouvre les ministères institués aux femmes (téléchargez le texte officiel en français)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLe Pape François a établi hier via un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *