Saints bretons à découvrir

Aujourd’hui Yann-Fañch Kemener aurait fêté ses 62 ans

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min
Par Jérémy Kergourlay

Ce 7 avril, le chanteur breton Yann-Fañch Kemener aurait fêté ses 62 ans. Né le 7 avril 1957 à Sainte-Tréphine (22), il est mort à Tréméven (29) le 16 mars 2019 entouré de sa famille et de ses amis. Ses funérailles ont rassemblé 1500 personnes, comme nous l’avions rapporté sur Ar Gedour.

Nous souhaitions publier sur Ar Gedour à l’occasion de cet anniversaire l’hommage musical de plusieurs personnes, suite à notre appel « Kanomp asambl » invitant ceux qui le souhaitent, chanteurs, musiciens, pros, amateurs, connus ou inconnus, à nous envoyer au choix :

– une courte vidéo via votre smartphone où vous chantez/jouer un titre de Yann-Fañch Kemener qui vous aura marqué. Vous filmez cela chez vous, sur le Menez Hom ou à côté de la mer… là où vous êtes. Ces filmoù-chakod (films de poches) seront sélectionnés, compilés et publiés sur Ar Gedour.

– un fichier audio ou une vidéo où vous chantez/jouez “Duhont ar er mané”, selon la tonalité suivante, et qui après sélection fera peut-être partie du document que nous publierons ici en hommage à Yann-Fañch.

Cliquez ici pour en savoir plus

Suite à plusieurs demandes, la date limite d’envoi est finalement repoussée au 15 avril, ce qui permettra à certains de fournir leur fichier. Nous remercions déjà les personnes qui nous ont fait parvenir leur participation.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

pardon de Kernascléden

Ne manquez pas le Pardon de Kernascléden les 14 et 15 août 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe pardon de Kernascléden approche à grands pas. …

Un commentaire

  1. Belle initiative monsieur !
    Reposez en paix auprès du Christ, M. Kemener. Les anges ont dû vous accueillir par de beaux cantiques bretons que vous chantiez avec une grande profondeur, une intense foi et si magnifiquement bien B:-)) ! Merci infiniment pour votre sauvegarde du patrimoine des chants traditionnels bretons. Vous êtes désormais cette figure bretonne de référence lumineuse parmi tous ces illustres prédécesseurs que vous admiriez, ayant oeuvré, chacun selon leurs talents, au développement spirituel chrétien et culturel breton. Vous offrez à la Jeunesse bretonne, une boussole enracinée et par votre enthousiasme, des repères actuelles : un arbre aux ramures multiples au feuillage éclatant puisant dans une Foi chrétienne inébranlable et l’Histoire sources de créativité et de partage, tourné vers le Créateur divin qui pousse au surpassement de soi et à planter le blé des vertus impérissables chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.