Saints bretons à découvrir

Bientôt Pâques ! (par Tad Kristof)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

La fête chrétienne la plus importante ! Célébration de la résurrection de Jésus et promesse de la résurrection de tous ceux qu’il a sauvé. Chaque dimanche, mais aussi chaque eucharistie (la messe) est la Pâques du Seigneur.

Avez-vous remarqué, contemplant l’élévation que tout le Triduum pascal est renouvelé à l’autel :

Le lavabo où le prêtre dit « lave moi de mes fautes, purifie-moi de mes péchés », suivi du renouvellement de la Sainte-Cène : « Ceci est ma chair, ceci est mon sang » rappellent le jeudi-saint ;

La croix d’autel qui rappelle le Vendredi Saint. Cette croix qui, plus haute entre les six chandeliers, figurant le Christ lumière du monde, achève le chandelier à sept branches, accomplissant toute la loi.

Savez-vous que l’autel, s’il est dans une église bâtie selon les règles traditionnelles est élevé d’une hauteur au moins égale à trois marches ? Celle-ci figurent la montée vers le temple où est l’autel de l’arche de l’alliance et le chandelier aux sept flammes mais aussi, en même temps, la montée au calvaire où l’Agneau de Dieu sera sacrifié.

Admirant la liturgie où l’architecture participe, on peut comme ressentir pour comprendre le cœur de notre foi : le Fils qui étant consubstantiel à Dieu le Père est inaccessible à la souffrance mais ayant pris chair en se faisant un homme, Jésus, s’est rendu capable de souffrir au point, lui qui est immortel, de se soumettre aux lois de la mort.

Par la Force de l’Esprit-Saint – qui procède de lui comme du Père – Jésus, ressuscité, agissant par les mains consacrées de son prêtre, se fait reconnaitre parfaitement présent dans le pain et le vin comme pour les pèlerins d’Emmaüs au lendemain de sa Passion.

À propos du rédacteur Tad Kristof

Tad Kristof a été ordonné prêtre en juin 2000. Il a exercé notamment en Afrique où il a créé "Tud a Vreizh" à Libreville. Passionné par la Bretagne, il contribuera à la dimension spirituelle d'Ar Gedour en répondant aux questions qui lui seront posées.

Articles du même auteur

Réorganiser l’Eglise

Amzer-lenn / Temps de lecture : 6 minL’Eglise est en démarche synodale sur la synodalité, …

Un prêtre vous répond : « Que penser de la notion d’Eglise verte ? »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minQuestion de Cora M. à Tad Kristof : …

2 Commentaires

  1. merci Tad Kristof de ces explications de la liturgie qui nous permettent de mieux en comprendre le sens !!!

  2. Bel article Tad Kristof. Avec une nuance que je me permet respectueusement d’apporter: parles-t-on du renouvellement du Triduum Pascal ou de la participation à celui-ci au delà du temps et de l’espace? Car le Christ est mort et ressuscité une seule fois et non pas les millions ou plus de fois que la messe est dite.
    A mon sens, et c’est cela qui est encore plus beau, nous participons directement à cet événement qui, au regard des hommes, s’est déroulé il y a 2000 ans mais, au regard de Dieu, il est hier, aujourd’hui et demain, en tout lieu, au même moment…Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.