Saints bretons à découvrir

Ce week-end, ne manquez pas le Kan ar Bobl à Pontivy

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

kan ar bobl 2018Alors qu’à Vannes aura lieu le Tradi-Deiz ce dimanche, et le Pardon des Bretonnants à Sainte Anne d’Auray, Pontivy célébrera quant à lui le chant breton ces samedi 21 et dimanche 22 avril en centre-ville et au palais des congrès grâce à la finale du Kan ar Bobl. Deux jours d’animations et de fête, 600 artistes et de nombreuses animations sont au programme de cette 45e édition.

 

La 45e édition du Kan ar Bobl (le chant du peuple) s’achèvera à Pontivy les 21 et 22 avril. Depuis janvier, 20 rencontres de pays ont été organisées en Bretagne, et même ailleurs, avec un concours à Monts (Indre-et-Loire), pour désigner les grands finalistes du Kan ar Bobl 2018. 600 artistes seront présents, dans la cité des Rohan certains pour faire vivre l’événement, d’autres pour espérer rejoindre les prestigieux vainqueurs du concours qui a révélé « la quasi-totalité des groupes, des musiciens et chanteurs connus. On peut citer Diaouled ar Menez, A Re Yaouank, Storvan, Yann-Fañch Kemener, Denez Prigent, Annie Ebrel, Kristen Nicolas, Marthe Vassallo… », se vante l’organisation. « Ce n’est pas seulement un concours, c’est aussi l’occasion de partager une passion, la tradition qu’est le chant », précise Gwendal Le Ruyet, président de Kan ar Bobl.

 

Une déambulation en centre-ville

Le temps fort débutera par une conférence de Marie-Aline Lagadic, sur le chant des sardinières bigoudènes, qui poussaient la voix pour se motiver. Nouveauté l’après-midi, le Kan ar Bolb a voulu se concentrer sur le centre-ville avec le concours Kanit’ta Bugale réservé au moins de 18 ans, en solo ou en groupe, accompagné en musique ou non. Les inscriptions sont toujours ouvertes et pourront même se faire au Théâtre des Halles, le jour même, à 13 h 30. Une réflexion sur la pédagogie auprès des jeunes a été lancée. Ils seront mis en voix par Rozenn Talec gagnante du concours en 2003 et sophrologue. « Le but c’est qu’ils passent un bon moment et qu’ils n’aient pas trop de pression », justifie le président du concours ». À 15 h 30, toujours au Théâtre des Halles, place au Tud Kar, une joute en famille (soeurs, oncles, grands-parents…) sans limite d’âge pour l’inscription.

En parallèle, se déroulera le concours laridé gavotte, place du Martray, et à 17 h 30, une déambulation emmenée par le groupe Castor et Pollux, amènera le public du Théâtre des halles jusqu’au palais des congrès en passant par la rue du fil, la place du Martray ou encore les quais. Les résultats de la journée seront proclamés avant le traditionnel repas chanté (15 €, réservations conseillées) et le fest-noz avec Loened Fall, Castor et Pollux et les lauréats de l’édition 2017, (7 €).

 

De nombreux concours

Dès 11 h le dimanche, les concours s’enchaîneront avec le scolaire auquel 23 écoles participent, tout comme le chant à écouter. À 14 h, place au duo et solo, instruments, au chant accompagné et aux contes et déclamations. « Nous avons beaucoup de candidats en chants accompagnés cette année. Il y a une dizaine de groupes sélectionnés, on est content », se félicite Cécile Goualle, secrétaire de Kan ar Bobl. Un fest-deiz et des scènes ouvertes feront patienter les participants et le public durant la délibération des jurys. Ils sont cinq par catégorie, soit une cinquantaine de personnes à trouver. Des professionnels, amateurs musiciens, chanteurs. « Ils établissent un classement mais donnent aussi des conseils. On fait un gros travail sur la pédagogie », explique les organisateurs. La proclamation des résultats aura lieu à 20 h, au palais des congrès. Il sera d’ailleurs possible d’y manger, sous chapiteau à 11 h 30 et 19 h (12 € le midi et 10 € le soir). Loin du chant mais toujours sur la culture bretonne, Brezhoweb, la chaîne télé 100 % bretonne devrait organiser la finale de son jeu C’hoari ha deskiñ (jouer et apprendre en breton), une sorte de Question pour un champion en breton, samedi, place du Martray ou à la médiathèque en cas de météo capricieuse.

Pratique
Kan ar Bobl, les 21 et 22 avril. Inscriptions pour les concours Kanit’ta bugale et Tud Kar et le repas chanté au 02.97.25.14.00. Le programme complet sur www.kanarbobl.org.

Source : Le Télégramme

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

Aujourd’hui 7 Juin, nous fêtons saint MÉRIADEC, Évêque de Vannes

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minNé en Armorique en 628, il était de …

1er Juin : Saint Ronan et Bienheureuse Ermengarde d’Anjou

Amzer-lenn / Temps de lecture : 7 min Aujourd’hui 1er Juin. nous fêtons deux saints …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.