CHANTS DE NOEL : kanamb Noel

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Régulièrement pendant l’Avent, découvrez sur votre blog AR GEDOUR MAG, des chants de Noël.

Aujourd’hui, voici KANOMP NOUEL, interprété par les Gedourion ar Mintin, lors d’un concert à Kerentrech (Lorient-56) en 2008. Ce chant était interprété par les « Christmas carols » de Bretagne. Les enfants passaient de maison en maison  en interprétant chants profanes et religieux de circonstance.

KANAMB NOEL ( Noël Breton)

Kanamb Noel, Noel, Noel
Ganet eo Jesus hur salver
Kanamb Noel

Noz a henoah, el ma houiet
E ma ganet Salvér er bed

Jojeb ha Mari beniget
E oe è vale dré er bed

Mari e oe ar en azen
Hag en hé dorn er uialen

Nous vous partageons ci-dessous la partition de l’arrangement de ce chant traditionnel, en gwenedeg (écriture vannetaise). Vous pouvez utiliser cette partition (sauf usage commercial) pour promouvoir ce cantique dans vos paroisses ! Associez-y les écoles bilingues ou Diwan, et proposez Kanam Noel pour la veillée de Noël !

Téléchargez la partition : Kanam Noel.pdf

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Rendez-vous au Breizh a gan le 5/12

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

LES PIERRES PARLENT de Dominique de Lafforest

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Un « beau livre » de dessins …

2 Commentaires

  1. dominique de Lafforest

    Merci pour tous ces « outils » ! Sachez qu’à New York , les jeunes élèves de notre école  » Saints John and Paul » chantent « kanomp Nouel » de toute leur âme !
    Bennoz Doue d’eoc’h toud !

    • Juste une rectification d’ordre orthographique (écriture peurunvan) : deoc’h holl (au-lieu de d’eoc’h toud est à mon avis préférable).

      Pour remercier, on peut aussi dire simplement « Trugarez » qui n’a pas la connotation religieuse de « Bennoz Doue ». La société bretonne se sécularise également, comme dans beaucoup de régions de l’Hexagone. Il faut aussi en tenir compte.

      « Bloavezh mat da bep hini, ha levenez leizh an ti », suivant l’adage bien connu en Basse-Bretagne. LS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *