Saints bretons à découvrir

La couronne de l’Avent

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

La tradition, pour vivre l’attente de Noël, a vu dans la forme de la couronne que l’on fabrique, un moyen de signifier cette attente qui prépare à accueillir le Sauveur que Dieu nous donne : c’est Noël, nativité.

Ces couronnes de l’Avent sont installées chez soi et dans l’église.

Venue de l’Est, la couronne est faite de branches de conifère mises en forme de cercle, et est décorée de fruits, elle porte quatre bougies.

La couronne de l’Avent est chargée d’une signification symbolique et spirituelle.

En effet, la forme circulaire renvoie à plusieurs significations :

a/ Symbole de Dieu qui est éternel : Jésus est l’Alpha et l’Oméga, en Christ il n’y a ni début ni fin,

b/ Elle rappelle la couronne d’épines du Christ. L’Église célèbre cette royauté unique le dimanche du Christ Roi, dimanche qui clôt l’année liturgique et qui précède celui du premier dimanche de l’Avent.

c/ Symbolique du cycle éternel où le temps des fêtes revient chaque année. Ainsi l’Avent n’est plus seulement l’attente annuelle de Noël mais aussi l’attente de la venue du Christ dans la Gloire de Dieu. Ce que l’Église proclame

A chaque messe dans l’anamnèse, la mémoire du mystère de la foi : « Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus, nous proclamons ta résurrection, nous attendons ton retour dans la gloire. »

L’utilisation de conifère, dont les branches restent vertes et ne meurent pas, est un symbole de vie, d’éternité, et les fruits posés sur la couronne (pommes de pins, agrumes séchés…) signifient la vie qui se perpétue. Ils portent en effet en eux leurs graines, symbole de la vie qui renaît sans cesse.

Plusieurs significations aux 4 bougies

Les quatre bougies ont aussi plusieurs significations :

– Les quatre dimanches de l’Avent avec les grandes étapes de l’histoire du salut :

La première bougie symbolise le pardon que Dieu donne à Adam et Eve dès leur péché.

La deuxième bougie symbolise la foi des patriarches (Abraham, Isaac, Jacob).

La troisième bougie symbolise la joie de David. Il est à l’origine d’une descendance qui s’inscrit dans une histoire concrète.

La quatrième bougie symbolise l’enseignement des prophètes de la Bible (Isaïe, Jérémie, Ézéchiel…). Ils annoncent un règne de justice et de paix.

–  Les quatre évangélistes : St Matthieu, St Marc, St Luc et St Jean.

–  Les quatre points cardinaux car Dieu et présent partout et en tout lieu.

–  Les quatre saisons car Dieu présent toujours et en tout temps.

Ces bougies sont généralement rouges, blanches ou dorées.

Signe du Christ Lumière du monde, chaque dimanche une bougie est allumée en plus de celle de la semaine précédente. La quatrième qui correspond au dimanche de Gaudere « Réjouissez-vous » peut se distingue par son chatoiement.

A Noël, en la naissance de Jésus, Fils de Dieu, Lumière du monde, se réalise la prophétie d’Isaïe (9,1), au VIII° siècle avant JC, « Le peuple qui était dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. » se réalise à la nativité, Noël, où lors de la nuit, à la messe on lit le Livre d’Isaïe 9, 1-6.

Et, le jour même en lisant le Prologue de l’Evangile de Jean (1, 1-18) : « Le Verbe était la vraie Lumière qui éclaire tout homme en venant dans le monde. » (Jn 1, 9). Annonce faite par Jésus lui-même qui s’adressant aux Juifs dit : « Moi, je suis la Lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. » (Jn 8, 12).

À propos du rédacteur Tad Kristof

Tad Kristof a été ordonné prêtre en juin 2000. Il a exercé notamment en Afrique où il a créé "Tud a Vreizh" à Libreville. Passionné par la Bretagne, il contribuera à la dimension spirituelle d'Ar Gedour en répondant aux questions qui lui seront posées.

Articles du même auteur

Un prêtre vous répond : « Aller à la messe est-il une obligation ? »

Tad Kristof, discutant avec un pardonneur à l'occasion du pardon de la petite chapelle près de chez moi, je m'étonnais qu'il ait préféré célébrer la messe sur une petite table de camping, bloquant ainsi le choeur coincé entre la table de communion et le maître-autel de pierre massif, encore doté de sa pierre, et surmonté d'un plaisant vitrail. 

Bientôt Pâques ! (par Tad Kristof)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLa fête chrétienne la plus importante ! Célébration …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.