Saints bretons à découvrir

De l’avenir de nos églises ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

En écho à mon billet précédent “Et si les églises ouvraient leurs portes“, voici une vidéo sur la destruction de l’église d’Abbeville. Certes, ce n’est pas en Bretagne, mais si nous ne faisons pas vivre nos églises et les gardons soigneusement fermées pour garder, tel Harpagon, les trésors culturels plusieurs fois centenaires, elles auront le même avenir. Ces trésors culturels sont initialement des trésors spirituels, et n’ont à la base qu’une seule destination : certes faciliter le rassemblement de la communauté chrétienne, mais surtout élever l’âme et édifier les coeurs. Or, un instrument de musique qui ne chante plus et reste (occasionnellement) exposé comme seule valeur culturelle perd peu à peu sa voix et sa raison d’être. 

J’ose espérer que nos églises et chapelles bretonnes ne subiront pas le même sort. Mais pour cela encore faut-il se rappeler qui nous sommes, quelle est notre relation à Dieu et à l’Eglise… 

Rappelons au passage l’initiative des Ouvriers du Bon Dieu, qui a pour objectif de redonner une vie spirituelle aux lieux de cultes délaissés. 

EC

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les saints qui guérissent en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minDepuis des centaines d’années, des dizaines de générations …

[ROME] Messe à St Yves des Bretons ce jeudi 22 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minSi vous êtes à Rome en ce moment, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *