Saints bretons à découvrir

Découverte en breton d’une exposition le 12 octobre à Sainte Anne d’Auray

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min
  • E brezhoneg
  • En français
Initiation au breton à Belz pour un automne autrement.

Monet e brezhoneg dre an diskouezadeg « Vivre et mourir en Basse Bretagne. Foi et croyances populaires en pays d’Auray », aozet gant Ti Douar Alre ha  kaset gant Daniel Carré, prezidant Ti Douar Alre.

Aozet eo d’ar merc’her 12 a viz here (eus 3e da 4e goude kreisteiz), e-barzh « Bro Alré Gouil Bamdé » 2016.

Initiation au breton à Belz pour un automne autrement. Une découverte en breton d’une exposition est organisée dans le cadre de l’édition 2016 « un Automne autrement ».

L’exposition « Vivre et mourir en Basse Bretagne. Foi et croyances populaires en pays d’Auray » est actuellement en cours à la basilique de Sainte-Anne d’Auray (dans la galerie du cloître plus précisemment)

La découverte en breton sera menée par Daniel Carré, président de Ti Douar Alre, elle est entièrement gratuite et aura lieu le mercredi 12 octobre à 15h.

Organisateurs / Aozerien : Académie de Musique et d’Arts Sacrés, Ti Douar Alre
Lieu / Lec’h : Galerie du cloître du sanctuaire de Sainte-Anne d’Auray
Horaire / Eurioù : 15h – 16h
Contact / Darempred : Xsandra Gérardin (02 97 57 57 32) ou Olier Berson (02 97 78 41 40)
Mail / Postel : xsandra.gerardin@admas.fr, oliertidouaralre@gmail.com
Gratuit / Digoust

À propos du rédacteur Florent Grouin

Trentenaire, marié, père de famille, et chrétien engagé dans la cité. Florent Grouin est impliqué dans de nombreux projets associatifs ou politiques pour la Bretagne et la promotion de la langue bretonne.

Articles du même auteur

Ar Barzhaz Breizh : Kervarker, skrivagner pe falser ?📕 / 🎶 La Villemarqué, un falsificateur ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minAnavezout a rit, sur a-walc’h, ar Barzhaz Breizh. …

L'artiste breton Alan Stivell assis dans un fauteuil.

Alan Stivell – Pennad Kaoz

N’eus ket bet arzour eveltañ a-raok hag emichañs ne vo ket war e lerc’h. Alan Stivell a zo deuet da vezañ unan deus arouezioù meur Breizh abaoe hanter-c’hant vloaz d’an nebeutañ. / Il n’y a pas eu et il n’y aura sans doute pas d’autre artiste comme lui. Alan est devenu l’un des symboles principaux de la Bretagne depuis cinquante ans au moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *