Saints bretons à découvrir

Françoise Pasco, organiste titulaire de l’orgue de Pontivy, vient de décéder

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Les orgues de Pontivy sont en deuil aujourd’hui : Françoise Pasco, organiste bien connue dans le Diocèse de Vannes et bien au-delà, vient de décéder à l’âge de 62 ans, laissant ceux qui l’ont connue dans la stupeur et la tristesse. Elle avait rejoint le Morbihan en 1997.

Originaire d’Assérac (Loire-Atlantique), elle a fait résonner les claviers de Guérande dès l’âge tendre de dix ans, où le mariage harmonieux de l’orgue et de la bombarde a éveillé en elle une passion indéfectible. Elle a débuté sa formation musicale à l’école de musique de St Nazaire, dans la classe d’orgue de Marie-Thérèse Jehan. Elle a poursuivi ses études au Conservatoire National de Région de Nantes, dans la classe de Micheline Lagache où elle obtient une médaille d’or en 1986. Elle a participé à l’académie d’orgue en Tierra de Campos dirigée par Francis Chapelet et à l’académie de musique ancienne de Dieppe. Elle a travaillé le piano avec René Brethomé à Tours et est entrée dans la classe d’orgue d’Odile Bailleux, à Bourg-la-Reine, dans le département musique ancienne. En 1994, elle a obtenu le diplôme de musique ancienne.

Cette passion, elle l’a partagée avec générosité, formant des générations d’élèves à Sainte Anne d’Auray via l’Académie de Musique et d’Art Sacré qu’elle a rejoint en 2007, elle qui effectuant ses stages d’orgues à Keranna dès ses 20 ans, deviendra morbihannaise en 1997, d’abord en étant professeur à Pluméliau puis à Melrand. Elle enseignera l’orgue dans les secteurs de Gourin-Le Faouët, Loudéac et Sainte-Anne d’Auray.

Françoise aura vu passer à travers le diocèse un grand nombre de jeunes et moins jeunes, par ses cours d’orgue, de piano ou encore d’éveil et de culture musicale. Passionnée de jazz comme de musique ancienne, chef de choeur du Choeur An Alre, elle se produira également en concert tant comme soliste qu’accompagnatrice. Elle jouait ainsi pour accompagner talabarder, musiciens et chanteurs sur de multiples projets aux différents registres.

Après avoir été organiste titulaire du grand orgue de l’église Sainte-Thérèse de Nantes, elle est devenue organiste titulaire du grand orgue de la basilique Notre-Dame de Joie à Pontivy, où elle a illuminé les liturgies dominicales de son talent et de son désir de transmettre.

Aujourd’hui, Françoise Pasco a rejoint le Père, avec la même discrétion que lorsqu’elle quittait la tribune après la messe. Mais son héritage musical continue de vibrer dans nos cœurs. Merci, Françoise, pour la symphonie de ta vie, pour chaque note offerte, pour chaque âme touchée. Que ton souvenir demeure une mélodie douce et éternelle. Repose dans la paix de Dieu, ce Dieu que tu as servi par ton service essentiel d’accompagnement musical à la prière.

Ses funérailles auront lieu à Melrand, le  vendredi 5  juillet 2024 à 14h30.

Une messe sera également célébrée le dimanche 7 juillet à la basilique de Sainte Anne d’Auray à 18h (prélude musical à 17h30)

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les messes en breton du 26 au 28 juillet 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minSetu amañ roll an oferennoù e brezhoneg pe …

[KERANNA] Un oferenn e brezhoneg evit Gouel Santez Anna

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minD’ar 26 a viz Gouere, deuit niverus da …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *