Saints bretons à découvrir

Guigner Le Hennanf, des Kanerion Pleuigner, est décédé

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

C’est un monument de la tradition bretonne qui vient de disparaître : Guigner Le Henanff, chanteur et chef du chœur d’hommes Kanerion Pleuigner , ce groupe de chant traditionnel du pays d’Auray, est décédé dans sa 81ème année. Cette formation, qui a presque 40 ans, était spécialisé dans le répertoire des chants religieux et profanes du pays vannetais. Animant aussi bien des pardons que des concerts, intervenant au festival interceltique lors des nuits magiques ou encore aux côtés d’artistes comme Carlos Nuñez.

« Il est important de réunir toutes les générations, afin de transmettre notre culture aux plus jeunes » disait-il en 2012. Une génération s’en va. Les suivantes reprendront-ils l’héritage des anciens ?

Les funérailles de Guigner Le Henanff seront célébrées en l’Église de Pluvigner (56330) le mercredi 15 septembre 2021 à 14h30.

Kenavo deoc’h, Guigner !!!

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

crepes chandeleur

CHANDELEUR : de la fête druidique d’Imbolc à la Présentation de Jésus au Temple

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minEn ce 2 février, nous fêtons la Présentation …

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Un commentaire

  1. A préciser aussi que Guigner fut maire de sa commune de Pluvigner durant trois mandats, à chaque fois réélu haut-la main.
    Très investi au service du bien commun, il s’est dépensé sans compter pour le développement de Pluvigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *