Saints bretons à découvrir

Gwennyn sort son 7ème album : “Immram”

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

En décembre 2019, la chanteuse Gwennyn me contactait pour avoir des informations sur un cantique breton, le fameux Me gav hir an amzer, connu aussi sous le titre Karantez doc’h Doué. Cet air, qui n’est pas sans rappeler la poésie du Cantique des cantiques, a été aussi utilisé pour le cantique très connu Aveidomp peh ur gloer ou encore avec une petite variante le cantique du Trégor Sant Josef pried Mari. Carlos Nuñez avait repris ce titre dans son album Un Galicien en Bretagne.

Gwennyn préparait un 7ème album : Immram, qui sort ces jours-ci, offrant aux mélomanes un joyau de plus en ce printemps, après la sortie du magnifique album de Denez. Si ce dernier est à la barre du gouvernail du vent (Stur an Avel), pour son opus content le séjour merveilleux de Bran sur l’île aux Femmes, la chanteuse bretonne nous embarque elle aussi dans une odyssée celtique à travers un océan de rêves, d’éveils et d’émotions battus pars les grands vents d’Ouest. Un voyage poétique au-delà du temps, mais un voyage au féminin, pour lequel elle a notamment convié le Bagad de Lann Bihoué. Onze titres inédits ponctuent cette plage musicale dont le flamboyant « War an Hent » et le plus intimiste « Kimiad » (qui est la reprise d’un chant traditionnel popularisé par Alan Stivell) avec la participation du Bagad de Lann-Bihoué, « Mizioù Du / Mois noirs » avec Soïg Sibéril et « Me gav hir an amzer », titre dont les orchestrations de Patrice Marzin donnent une dimension contemporaine à ce cantique intemporel.

Immram est un album qui apporte de l’espoir et de la lumière grâce à des textes inspirés, une belle voix sensuelle, la magie des arrangements de Patrice Marzin et enfin l’équipage de talentueux musiciens qui l’accompagne depuis de nombreuses années : Patrice Marzin (guitares, programmations), David Pasquet (bombarde), Kevin Camus (uilleann pipe et flûtes), Manu Leroy (basse), Yvon Molard (percussions), Ronan Rouxel (violons et mandolines).

Clairement, dès le premier titre, vous êtes embarqués dans une dynamique d’énergies qui fait un bien fou en ce moment. Un rayon de soleil comme une caresse aux vents de mer et une cure de fraicheur bienvenue face aux esprits tortueux qui assombrissent le monde dans un interminable hiver. Chaque chanson est comme l’une de ces fleurs pop-up qui réenchantent le monde. Gwennyn vous offre un souffle printanier à vous procurer début mai dans tous les bacs.

Commandez l’album directement via ce lien.

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Chapelle chantante à Brécéhan le 9 mai 2021

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLa Fraternité Saint Patern de l’Association “les chemins …

saint brieuc

1-2 mai : Saint-Brieuc, abbé-évêque

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minAujourd’hui, c’est la fête du travail. C’est aussi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *