Saints bretons à découvrir

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 6/03/22- Messe en breton

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Disul 6 a viz Meurzh 2022 a vo lidet an oferenn e chapel ar Werc’hez e KêrAnna, da 10e30 e brezhoneg penn-d’er-benn. Lidet e vo badeziant ur plac’hig nevez ganet war ar memes tro, bez e vo an eil badeziant lidet e brezhoneg ‘pad an oferenn e-barzh parrouz Keranna.

C’hwi ‘gavo follenn an overenn stag doc’h ar pennad-mañ, ha, d’am soñj, eo anavet pep tra genoc’h dija.

__________________

Dimanche 6 mars 2022, une messe entièrement en breton  sera célébrée à 10h30, dans la chapelle de l’Immaculée à Sainte-Anne d’Auray. Un baptême en breton y sera également célébré pendant la messe pour une petite fille néé récemment, il s’agira du deuxième baptême en breton durant la messe sur la paroisse de KêrAnna.

Vous trouverez ci-joint la feuille de messe : vous connaissez certainement tous les cantiques qui vont être chantés. Vous pouvez toutefois les retrouver sur le site www.kan-iliz.com 

Pellgargit ar follenn / téléchargez la feuille de messe  : 1ñ S AC blead C

Pellgargit follenn ritual ar vadeziant : Ritual ar vadeziant

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

le-pardon-de-sainte-barbe-perdu-de-sa-ferveur

LE 30 JUIN 2024, LE PARDON DE SAINTE BARBE AU FAOUËT INNOVE

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minIl y a un an, je lançais « Booste …

Découvrez le programme des 15 ans de la Vallée des Saints

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Nous vous en parlions déjà il y …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *