Saints bretons à découvrir
Accueil > Agenda / Deiziataer > [KERNASCLEDEN] Désormais chaque 1er dimanche du mois sera célébrée une messe en FLB

[KERNASCLEDEN] Désormais chaque 1er dimanche du mois sera célébrée une messe en FLB

Veillée bretonne à KernasclédenLa messe en FLB, pour ceux qui ne maîtriseraient pas cet acronyme, c’est “Français – Latin – Breton”. En bref, une messe dont la langue de communication est le français, et vous y trouvez aussi la langue liturgique latine (avec du grégorien ou du plain -chant comme la messe royale de Dumont) ou encore des cantiques bretons.

Ainsi, ce dimanche de l’Epiphanie, les voûtes de Kernascléden (Diocèse de Vannes) ont résonné des cantiques en breton, en français ou de grégorien.

C’est à cette occasion qu’il a été décidé que les Gedourion du Kreiz Breizh, qui animaient déjà régulièrement certaines messes à Kernascléden pour les grands événements (Pardon, Pâques, Epiphanie…) rejoindront régulièrement l’équipe locale pour une messe chantée en breton, français et latin, une fois par mois.

Il est question de monter une schola avec les bonnes volontés locales pour ces messes mensuelles, célébrées par le Père Jean-Paul Cado, recteur de Kernascléden.

Chaque 1er dimanche du mois à 11h. Si vous voulez rejoindre cette schola locale, merci de nous contacter et nous transmettrons.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Tri Yann et la belle enchantée

Les Tri Yann fêteront leurs 50 ans en 2020 (communiqué)

Le fameux groupe breton Tri Yann vient de publier un communiqué, suite à des rumeurs …

[SAINT POL-DE-LEON] Un parcours de découverte à la cathédrale désormais deux fois par mois

C’est une première ! À compter de dimanche 13 janvier et tous les quinze jours, les deuxième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *