Saints bretons à découvrir

Kouviadenn Pask

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

gwimaeg.jpgDu blog de Tiegezh Santez Anna

Dasorc’het eo an Aotrou ! Jezuz Dasorc’het, kentañ ganet a-douez ar re varv, hor sach war e lerc’h evit hol lakaat da dremen eus ar marv d’ar vuhez. Pep den zo galvet da zegemer ennañ e-unan ar vuhez nevez-mañ a zo dezhi ivez kemer korf en tiegezhioù, diazezet hiviziken war ar C’Hrist, ha c’hoazh azblivaat kement pobl a zo war an douar evit he lakaat da sevel he mouezh e kan pantekostel ar broadoù. Sed ar bed nevez ma c’hell ar feizidi mont ennañ dre o feiz kent e berc’hennañ da vat er c’hlod.

En amzer-mañ a ziskiladeg hollel eus ar broadoù, en amzer-mañ ma vez diskaret diazezoù an tiegezh kristen ha ma vez aprouet kement hon tiegezhioù, e teu da vezañ mallusoc’h eget biskoazh hon engouestl hiniennel da-heul ar C’Hrist. Arabat dimp en em douellañ o c’hortoz deizioù gwelloc’h gant gouzañvadegezh tra m’emañ ar Spered o c’hwezhañ a-benn ober ac’hanomp hiziv an deiz oberourion ar bed nevez.

Dindan mantell santez Anna, e Breizh hor bro hag en atil sevenadur kristen Breizh, eomp da ganañ ar c’han nevez, pourc’homp dilhad eured ar rouantelezh ha kemeromp perzh e Kan ar Pobloù ! Gwall voan e vo marteze hor c’han, diouganel e vo avat !


Troidigezh da heul / traduction ci-dessous :

 

Le Seigneur est ressuscité ! Premier né d’entre les morts, il nous entraîne à sa suite dans son passage de la mort à la vie. Cette vie nouvelle que chaque homme est appelé à accueillir personnellement doit aussi s’incarner dans la famille, fondée désormais sur le Christ, et dans la vie même des peuples qui forment la famille humaine, chacun d’eux étant appelé à faire entendre sa voix dans la louange pentecostale des nations. C’est le monde nouveau dans lequel les fidèles entrent par la foi avant d’en vivre en plénitude un jour dans la gloire.

 

En ces temps d’apostasie générale des nations, en ces temps où les fondements même de la famille chrétienne sont mis à mal et où nos familles elles-mêmes sont si éprouvées, notre engagement personnel à la suite du Christ est plus urgent que jamais ! Ne nous illusionnons pas dans l’attente passive de jours meilleurs alors que l’Esprit souffle pour faire de nous les artisans du monde nouveau.

 

Sous le manteau de sainte Anne, sur notre terre de Bretagne et dans le terreau de sa culture chrétienne, venons chanter le chant nouveau, revêtons les habits de noces du Royaume et entrons dans leChant des Peuples ! Notre chant sera peut-être pauvre mais il sera prophétique ! 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Replay de la messe du 15 août 2022 depuis Sainte Anne d’Auray.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn ce lundi 15 août, l’Église fête l’Assomption de …

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.