Saints bretons à découvrir

La chapelle de l’hôpital de Chateaubriant deviendra salle d’expositions

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Chateaubriant.jpgNous évoquons régulièrement le sort de certains de nos édifices. D’une chapelle de Pontivy qui était vendue sur le Bon Coin à la chapelle de St Germain (Languidic), en passant par d’autres dont nous taisons parfois le nom pour travailler en amont avec d’autres à leur sauvegarde, nous avons des exemples réguliers de lieux de culte qui sont délaissés pour devenir ensuite salles d’expositions, restaurants, boîtes de nuit, lofts … ou pire encore, ruines.  

Un collectif du nom de Sacrea1819 vient de se créer dans l’idée d’interpeller quant à la sauvegarde du patrimoine religieux du pays de Châteaubriand (Pays dit de la pierre bleue), partant de l’exemple de la chapelle de l’hôpital de Châteaubriant (Diocèse de Nantes). Cette chapelle est édifiée en même temps que se déroulent les travaux de réfection de l’ancien hôpital de Châteaubriant en 1819. L’histoire de l’hôpital débute en 1250 avec la fondation par Geoffroy IV, baron de Châteaubriant, d’un premier établissement hospitalier compris dans le couvent de la Trinité. En 1680, un hôpital est sensé accueillir des déshérités, puis en 1795 des blessés de guerre.

Un document ( téléchargeable ici : plaque 1819 chapelle PDF.pdf ) a été diffusé, relatant le sombre destin de cet édifice plus que centenaire et dont l’histoire est donc intimement liée à celle de l’hôpital, qui en a été propriétaire jusqu’en 2009 ; la chapelle est depuis cette date propriété communale, et fermée au public, la dangerosité du bâtiment étant mise en avant). La municipalité a décidé de transformer cet édifice religieux en banale salle de réunions et d’expositions, et d’engager des travaux importants de «restauration» qui à ce jour se résument à un dépouillement de la chapelle de ses marques sacrées dont l’inutile destruction de l’autel. Il a été voté en 2012 une subvention de 310 000 euros au titre de la sauvegarde du patrimoine, mais au vu des éléments qui nous ont été transmis, la sauvegarde se limite aux murs. 

De nombreuses alertes – relayées par la presse –  ont étés lancées pour sensibiliser le public à cet état de fait en considérant que ce patrimoine devait être préservé et valorisé comme il l’avait toujours été jusqu’en 2009 et maintes fois lors d’expositions, de concerts, et conférences… à caractère patrimonial et spirituel.   

Quelques rares voix se sont timidement manifestées, dans une indifférence générale, couvertes par un incompréhensible silence complice…

Promise à un destin en rapport avec son caractère sacré, la chapelle est désormais dénaturée et a perdu son âme, réduite au silence, abandonnée par le peuple chrétien qui l’a si souvent fréquentée, et condamnée au sort peu enviable de salle municipale multifonction !…

Un site internet est en cours de création, et un livre noir du petit patrimoine religieux devrait bientôt voir le jour. 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

La finale du Kan ar Bobl, c’est ce week-end à Pontivy

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minLa finale 2024 des grandes rencontres de pays …

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

Un commentaire

  1. Vu dans Le Journal de Vitré le 21 février 2023
    A vendre :

    Eglise Sainte Croix : 150000€
    Chapelle des 3 Marie : 21000€
    Chapelle Notre Dame de Galiot : 7000€

    https://actu.fr/bretagne/vitre_35360/vitre-une-eglise-et-deux-chapelles-sont-a-vendre-voici-leurs-prix_57424854.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *