Saints bretons à découvrir

La France reconnaitra (un jour) la charte des langues

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Le travail pour remettre le breton à l’honneur continue. En août dernier, Roland Courteau, sénateur socialiste, avait demandé à la ministre de la Culture Aurélie Filipetti « de bien vouloir lui faire connaître ses intentions, concernant la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, seule à même de permettre de donner aux langues régionales un véritable statut juridique ». La réponse vient d’être publiée au Journal officiel.

« La France mettra en œuvre le processus de ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, conformément à l’engagement du président de la République, lit-on. Ce travail sera fait de manière transversale et coopérative, et visera, en liaison étroite avec les parlementaires et l’ensemble des élus, à assurer un plein développement aux langues de France ».

Bon… aucune date ni modalité n’ont été fixées… 

Source : Le télégramme. 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[QUIMPER] Les Kanerion Pleuigner à la cathédrale le 26 mai 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minConcert à la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, le …

Gouel Pantekost santel deoc’h !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min  Spered Santel, deit, ni hou ped E …

Un commentaire

  1. La seule solution, la seule, c’est l’indépendance de la Bretagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *