Saints bretons à découvrir

La Fraternité Saint Corentin accueille la Fraternité St Patern à Riec sur Belon ce 18 juin

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min
Photo Jean-François Kermen (DR)

La Fraternité Saint Corentin accueille la Fraternité St Patern à Riec sur Belon ce 18 juin, dans le cadre d’une marche impulsée par les fraternités du Tro Breiz, mais ouverte à tous. Cela commencera par une messe à 10h30 à Quimperlé (Eglise Notre-Dame).

Le nom Riec proviendrait de Riok, saint breton du VIe siècle. Belon est le nom d’une rivière que les anciens appelaient « Beln ».

Toutefois, des vestiges du Néolithique et de l’âge de fer, le territoire de Riec conserve de nombreuses traces de l’époque romaine. La découverte d’une importante villa à la Porte-Neuve au XIXe siècle confirme la présence gallo-romaine.

L’église Notre Dame, près de la place Saint Michel (haute ville)

L’église Notre-Dame-de-l ‘Assomption (XVème siècle) ou l’église Saint-Michel, édifiée par l’abbé de Lespervez près de l’église Saint-Michel et à l’emplacement d’une ancienne chapelle érigée au XIIIème siècle. Dans la seconde moitié du XVIIIème siècle, l’église reprend l’invocation de l’ancienne église Saint-Michel, tombée en ruine en 1763 et détruite en 1792.

Après la messe, les marcheurs se retrouveront à Riec pour le Pique-nique vers 12 h 30  sous les halles place Yves Loudoux.

A 13h30, départ de la marche à partir de l’église Saint Pierre (XVIII-XIXème siècle), édifiée à l’emplacement d’un ancien sanctuaire du XVIème siècle. L’édifice a été reconstruit en 1872-1873 sur les plans de l’architecte Joseph Bigot : une partie des matériaux de l’ancien clocher du XV-XVIème siècle, détruit en 1870, a été remployée.

Nous descendrons vers la rivière le Dourdu, un affluent du Belon, qui, à partir du Moulin Edouard, subit les effets de la marée. Le sentier côtier, étroit par endroits, nous conduit à la chapelle de St Léger semble-t-il évêque d’Autun, maire du Palais du royaume de Neustrie, qui eut les yeux crevés sur ordre d’Erbroin, son rival, et fut assassiné près d’Arras.

Deux chapelles existaient, avant 1850, à cet emplacement : la chapelle Saint-Léger et la chapelle Notre-Dame-de-Grâces. Les deux chapelles sont vendues en 1794 comme bien national.

En 1850 il n’y a plus qu’une chapelle restaurée en 1895 L’édifice renferme un tableau sur toile, ex-voto, daté de 1659 et des reliques de Saint-Léger La chapelle abrite les statues de saint Léger en évêque, sainte Barbe, saint Roch et la Vierge-Mère ;

Saint-Léger est invoqué pour soulager les douleurs, les plaies aux jambes et pour venir en aide aux enfants qui tardent à marcher, d’où la quantité d’ex-votos dans la chapelle sous forme de cannes, béquilles et figurines en cire représentant des jambes d’enfants.

Le retour à Riec se fera par un chemin que nous fera découvrir Annick.

Fin de la marche vers 17 h 30

 

Renseignements pratiques

Prévoir un pique-nique et de bonnes chaussures. Se munir si possible d’un  livret du pèlerin …pour ceux qui les conservent

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[QUIMPER] Les Kanerion Pleuigner à la cathédrale le 26 mai 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minConcert à la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, le …

Un appel au don pour restaurer Sainte Anne-la-Palud

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le passant ou le promeneur l’aura remarqué …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *