Saints bretons à découvrir

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min
Photo Troménie de Marie (DR)

Rumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la Vierge mais également à la Trinité. Haut lieu de pèlerinage et de pardons, de nombreux rassemblements se déroulent sur ce site au centre du diocèse de Quimper et Léon.

Un sanctuaire immémorial

Au Vè siècle, à l’époque de saint Corentin, évêque de Kemper (Quimper), le roi Gradlon, après la submersion de la ville d’Ys, se rendait à l’abbaye de Landévennec en compagnie de son ami saint Guénolé. Passant sur le sommet du Ménez-Hom, il aperçut au loin, dans le vallon du Faou, les feux d’un sacrifice païen, à l’endroit appelé Rumengol. A cette vue, son cœur se serra de tristesse, et à l’instant même il fit vœu de remplacer ce sanctuaire d’idolâtrie, par une église chrétienne dédiée à la Trinité.

Cet événement aurait vivement impressionné les populations évangélisées par saint Guénolé ou soumises à la domination de Gradlon. Dès lors les légendes qui, de génération en génération, se contèrent dans les chaumières bretonnes, disent que tous les ans, le dimanche de la Trinité, Gradlon et saint Guénolé viennent encore sur le Ménez-Hom voir si les Bretons sont demeurés fidèles à la foi chrétienne.

Deux pardons pour le sanctuaire

Outre les grandes fêtes dédiées à la Vierge Marie, Rumengol célèbre deux grands pardons diocésains :    fin mai – début juin pour la fête de la Sainte Trinité puis le 15 août (Assomption). Le pardon de la Trinité a toujours été et reste incontestablement le plus considérable. Dans ses grandes lignes, ce pardon a conservé sa physionomie traditionnelle.

Anatole Le Bras, s’étant rendu un samedi soir, la veille de la fête de la Trinité au Pardon de Rumengol, s’est complu à relater, dans « Au Pays des Pardons », les impressions qu’il ressentit durant le trajet de Quimerc’h jusqu’à la bourgade sacrée : « Le vrai caractère des pardons de Rumengol est une piété fervente et recueillie. Cette piété des pèlerins se manifeste par un esprit de foi qui les mène aux sources de la purification, de la réconciliation et de l’action de grâce dans les sacrements de Pénitence et d’Eucharistie, sous le regard de la Vierge de Tout Remède. Démarche pénitentielle, communion, vénération de la statue de Notre Dame, longues stations de prière à l’église ou dans le champ du Couronnement, participation fervente à la veillée de nuit, au chapelet, à la procession sont les attitudes du « pardonneur » de Rumengol, aussi bien aux grands jours de la Trinité qu’au 15 août. »

Un Pardon de l’Assomption avec la Troménie de Marie

Depuis le mois de juin, la Troménie de Marie parcourt les routes de Bretagne. Elle sera présente à Rumengol à l’occasion du pardon du 15 août. Le dimanche 14 août 2022 aura lieu la messe en breton à 18 h suivie d’une veillée de prière animée par la Troménie de Marie à 20 h. La messe en breton sera présidée par le père Dominique Thépaut.

Le lundi 15 août 2022, messe en plein air avec bénédiction des familles à 10 h 30 ; chapelet médité à l’église à 14 h, animé par les marcheurs de la troménie ; célébration mariale en plein air avec Salut du Saint Sacrement à 15 h. La messe et les vêpres seront présidées par le père Erwan de Kermenguy.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Basilique Notre-Dame du Roncier sera décrété sanctuaire diocésain

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLe 7 octobre 2022, Mgr Centène, évêque de …

Pour sa tournée en Bretagne, la Musique de la Légion Etrangère chantera Noël en breton

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minEn avant-première, nous vous informons que la Musique …

Un commentaire

  1. bravo! quel bonheur de voir ce que beaucoup auraient aimé voir (années 1960/80) et n’ont pas vu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.