Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Le Conseil Culturel de Bretagne vote un prix “Bretagne 5”

Le Conseil Culturel de Bretagne vote un prix “Bretagne 5”

La Charte culturelle bretonne est un acte qui a été signée le 4 octobre 1977, par la République française, l’Établissement public régional de Bretagne (appellation de la région dans le document) et les conseils généraux des Côtes-du-Nord (aujourd’hui Côtes-d’Armor), du Finistère, d’Ille-et-Vilaine, du Morbihan et aussi de la Loire-Atlantique. Pour la première fois, la « personnalité culturelle » de la Bretagne était officiellement reconnue et cette charte se donnait pour but d’en assurer la pérennité. Son principe avait été accepté par le Président de la République Valéry Giscard d’Estaing et officialisé le 8 février lors d’un discours à Ploërmel, répondant ainsi à une demande des Bretons. En 1978 est créé le Conseil Culturel de Bretagne et en 1981 l’Institut culturel de Bretagne par le Conseil régional de Bretagne et le Conseil général de la Loire-Atlantique, ces nouveaux organismes se substituent à la Charte.

De nouveaux leviers pour une Bretagne 5/5

40 ans après la signature de cette charte, reconnaissant une identité culturelle à la Bretagne historique, et lancé dans un élan favorable, le conseil culturel de Bretagne a aujourd’hui mis à l’ordre du jour la question de la vitalité des échanges culturels  entre les acteurs de la Loire Atlantique et la Bretagne administrative, convaincu de l’intérêt de faire croître une dynamique en ce sens.

Ainsi donc, si la réunification n’est toujours pas actée, le travail proposé ici consiste à une vision métapolitique visant à développer les réseaux en regard des intérêts communs dans les différents secteurs culturels. Dans cette dynamique, il s’agit de développer et pérenniser des projets communs entre les cinq départements bretons, voire une coopération avec le reste de l’arc atlantique, impliquant de fait des relations internationales avec d’autres pays celtes, voire des jumelages.

 

Un accompagnement et un prix “Bretagne 5”

En finançant ou en accompagnant des projets communs, principalement culturels, sur la Bretagne historique, et en optimisant les potentiels, le conseil culturel compte bien promouvoir en local comme à l’international le marketing territorial faisant référence à la Bretagne historique, la promotion des noms de lieux et rues dans les langues de Bretagne…  et et faire en sorte que cette représentation se développe.

Dans cette idée de valorisation des échanges, la commission mixte du Conseil régional  de Bretagne / Conseil départemental de Loire-Atlantique vient de voter ce samedi l’idée d’un prix “Bretagne 5”.

Une affaire à suivre…

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

L’intégrisme laïciste continue son oeuvre sur l’île de Houat

Dans Ouest-France de ce jour, en page Morbihan, l’intégrisme laïciste d’un “libre” penseur de l’ile …

Vallée des saints

Libération s’attaque à la Vallée des Saints

Après Armen, qui d’une certaine manière, faisait comprendre que le côté chrétien de la Vallée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *