Saints bretons à découvrir

Les fantaisies liturgiques recadrées par Benoît XVI

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Voici ce que vient de dire le Pape Benoît XVI lors de la visite Ad Limina des provinces françaises de Paris, Besançon, Dijon, Lille et Reims, mais qui est certes valable pour l’ensemble des diocèses. Dit dans un langage très diplomatique, le contenu est toutefois très clair quant à l’action liturgique et à son essence :

 » Comme le rappelle le Concile, l’action liturgique de l’Église fait aussi partie de sa contribution à l’œuvre civilisatrice (cf. Gaudium et spes n. 58, 4). La liturgie est en effet la célébration de l’événement central de l’histoire humaine, le sacrifice rédempteur du Christ. Par là, elle témoigne de l’amour dont Dieu aime l’humanité, elle témoigne que la vie de l’homme a un sens et qu’il est par vocation appelé à partager la vie glorieuse de la Trinité. L’humanité a besoin de ce témoignage. Elle a besoin de percevoir, à travers les célébrations liturgiques, la conscience que l’Église a de la seigneurie de Dieu et de la dignité de l’homme. Elle a le droit de pouvoir discerner, par-delà les limites qui marqueront toujours ses rites et ses cérémonies, que le Christ « est présent dans le sacrifice de la Messe, et dans la personne du ministre » (cf. Sacrosanctum Concilium, n. 7). Sachant le soin dont vous cherchez à entourer vos célébrations liturgiques, je vous encourage à cultiver l’art de célébrer, à aider vos prêtres dans ce sens, et à œuvrer sans cesse à la formation liturgique des séminaristes et des fidèles. Le respect des normes établies exprime l’amour et la fidélité à la foi de l’Église, au trésor de grâce qu’elle garde et transmet ; la beauté des célébrations, bien plus que les innovations et les accommodements subjectifs, fait œuvre durable et efficace d’évangélisation ». 

Tout autre commentaire est superflu… il ne reste plus qu’à méditer ces paroles… et à les diffuser ! 

(Rediffusion d’un article du 19/11/2012)

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

29 a viz Geñver : Sant Gweltaz / 29 janvier : Saint Gildas

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minGweltaz (Gildas) a voe ganet e fin ar …

Redécouvrez les cantiques bretons du doyenné de Gourin ce dimanche 29 janvier 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minIl existe parfois des initiatives qui restent si …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *