Saints bretons à découvrir

[MUSIQUE] J’étais un paysan / Où es-tu, ma Bretagne – V2

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Cette chanson, faisant partie du répertoire des Deri Dowlas a été écrite en 1968 par Alan J. Raude et la musique composée par Essyllt Raude. Cette complainte (gwerz) qui possède encore son actualité conte la souffrance et le chagrin d’un agriculteur breton qui a tout perdu et se retrouve contraint à l’exil. Il pleure sa ferme, son cheval, son pays, sa langue, ….

Nous vous livrons ici une version enregistrée en 2020 par Eflamm Caouissin (enregistrement février 2020).

Les paroles : 

J’étais un paysan, je suis un exilé
On avait des embruns, on vit dans la fumée
On étais seuls aux champs, on vit dans la mêlée

R/ Où es-tu ma Bretagne ? Où es-tu ? 
Partout je l’ai crié. 
Personne n’a répondu. Personne n’a répondu. 

Nous avions une ferme elle était endettée
C’est un industriel qui nous l’a rachetée
Et nous la tête basse, nous avons tout quitté.

On avait des talus, on les a arasés
Nous avions un cheval : il a été mangé
Autour du verger, il y a des barbelés

Nous avions un pays, on nous l’a arraché
Nous avions une langue, on l’a assassinée
Et on nous jette en vrac en pays étranger.

Ma femme ne me dit plus : « change donc de métier ! »
Mes enfants me regardent tout étonnés
Et se demandent pourquoi ils sont déracinés.

 

Tous droits réservés

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

[BREC’H] Chapelle chantante le 31 octobre 2021

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLa Fraternité Saint Patern de l’Association « les chemins …

KTO consacre une émission à Mère Yvonne-Aimée de Malestroit (vidéo)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min En l’honneur des 120 ans de sa …

Un commentaire

  1. Paroles tellement d’actualité…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *