Saints bretons à découvrir

[NECROLOGIE] Garlonn Le Goarnig est décédée

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

garlonnL’artiste-peintre Garlonn Le Goarnig, fille aînée de la célèbre famille bretonne, vient de décéder, à l’âge de 68 ans. Née en 1946 à Moëlan-sur-Mer, elle a consacré sa vie à la peinture et à la poésie : Tan e galon, Le Feu au cœur (1973), Tir na Nog, (1974, avec préface de Xavier Grall), Les Noces (1977), Le Roi Arthur (1983) et une nouvelle : Une haine solide (Prix des Ecrivains Quimpérois). Sa peinture, quoique d’un style naïf, était clairement d’inspiration celtique, du moins dans nombre de ses tableaux. On ressent dans les lignes, courbes, couleurs et transparences la douceur d’une Bretagne qui l’a bercée. Elle disait ainsi peindre « le bonheur, l’amour, la beauté, le paradis sur terre et la perfection de Dieu pour les donner aux autres »…

Un hommage religieux aura lieu à l’église de Baye ce mardi 24 juin à 18h. L’inhumation aura lieu à Paris. 

(photo d’archive Le Télégramme)

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Replay de la messe du 15 août 2022 depuis Sainte Anne d’Auray.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn ce lundi 15 août, l’Église fête l’Assomption de …

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

2 Commentaires

  1. C’est un très grand peintre qui disparait.ses oeuvres respiraient en effet la Bretagne.elle m’avait donné son accord pour citer un extrait de ses textes dans un livre de poésies.Ce fut une immense fierté pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.