« Noël en Bretagne / Nedeleg e Breizh », la nouveauté Coop Breizh pour un Noël breton

Amzer-lenn / Temps de lecture : 6 min

Le patrimoine immatériel est une source inépuisable d’inspiration et de vie, nous dit l’Unesco. Cet album en est un exemple. Les textes évoluent et la musique bretonne continue de se décliner à l’infini en s’inspirant de sa propre histoire tout en respirant le monde.

C’est dans cet esprit que nous avons créé le site KAN ILIZ qui répertorie de nombreux cantiques bretons, et c’est aussi dans cet esprit que nous avons souhaité publier l’an passé KANTIKOU NEDELEG un recueil de partitions de chants de Noël bretons. Nous ne pouvons donc que nous réjouir quand des projets originaux allant dans ce sens voient le jour. Noël en Bretagne / Nedeleg e Breizh  qui sort ces jours-ci, fait partie de ceux-là. 

Peu de disques de Noël bretons

Ils sont peu nombreux, les albums de Noëls bretons et il y a pourtant matière : déjà en 1969, Mouez Breizh éditera un 33 tours reprenant la grand-messe de Noël célébrée à Langonnet. Puis l’ensemble choral du Bout du Monde publiera en 1998 un très bel opus aujourd’hui épuisé intitulé Noëls celtiques d’hier et d’aujourd’hui. Une nouvelle édition est actuellement produite aux U.S.A. par le label Green Linnet Records Inc.

Nous avons pu entendre plus tard le superbe Nedeleg e Breizh de Yann-Fañch Kemener auquel les Gedourion ar Mintin ont pu participer, ou bien Noëls de Bretagne de Myrdhin, ou encore Chants de Noël de la Maîtrise de Bretagne. Quelques-uns de ces titres font aussi partie de l’album “Chants profanes et sacrés – Choeurs, chorales et maîtrises de Bretagne“, édité par Coop Breizh.

En 2011, Yann Raoult, l’un des deux chanteurs du groupe Arvest, avait sorti un disque intitulé Noz en Nedeleg, une plongée dans une veillée de Noël. Enfin le duo Salaün / Broquet a récemment commis KANOMP NOEL, un CD orgue /bombarde consacré exclusivement au répertoire de Noël. Sans oublier KANAMB NOEL, le très beau disque de la Psallette de Tréguier dirigée par Gildas Pungier, accompagné de l’ensemble Mélismes.

Une création 2021

C’est pourquoi il y a quelques temps, lorsqu’on nous a confié qu’un projet se tramait du côté de Coop Breizh, nous l’attendions avec impatience. La maison bretonne présente ainsi, à l’approche de l’Avent une création de saison, un disque intitulé « Noël en Bretagne », pour lequel des artistes de divers horizons ont été sollicités pour interpréter des Noëls bretons, que les connaisseurs reconnaîtront. Dans ce riche opus à l’orchestration originale pour ce type de répertoire, vous entendrez les voix de Denez, Annie Ebrel, Mathieu Hamon, Rosemary Standley, Jérémy Kerno, Aziliz Manrow, Quentin Morvan & Piala Louis. Parité hommes-femmes, parité dans les langues avec des Noëls des pays bretons et gallo, casting intergénérationnel… La nouvelle génération de chanteurs aussi à l’aise en breton qu’en français rejoint des pointures du chant en Bretagne. Pour Rosemary Standley, voix du groupe franco-américain de blues-rock Moriarty, c’est une première puisqu’elle chante en breton sur le titre Jezus Krouedur.

Sur le même thème, découvrez notre article « Kanomp Noel : la richesse des cantiques bretons », en cliquant ici.

Le répertoire du disque « Noël en Bretagne »

Des chants de Noël, cantiques traditionnels et chansons de berger… autant d’adaptations, compositions, nouvelles écritures et arrangements… L’idée étant de faire ressentir la magie de Noël et créer des alchimies insoupçonnées entre les interprètes. Des notes cristallines d’une harpe et aux envolées du piano, associées à l’enchantement et à la profondeur d’un violoncelle qu’on ne se lasse pas d’entendre, aux notes nostalgiques de la flûte ou plutôt joyeuses des guitares et violons, appuyées par d’efficaces percussions, l’esprit de Noël est là, même si le style très actuel peut dérouter l’aficionado, ainsi que la réécriture partielle de certains titres. 

On peut souligner par exemple le tube « Pe trouz war an douar », ou encore la chanson “doudou” d’Aziliz Manrow intitulé “Nos voeux d’enfance” à découvrir ci-dessous, le duo masculin formé par les jeunes Jérémy Kerno et Quentin Morvan pour “Kanomp Noel”, les frissons procurés par la voix mystique de Piala Louis (Nous voici dans la ville) ou celle de Rosemary sur la Cantilène à Notre-Dame, ou encore l’ambiance cabaret de “Quand arrive le jour de Noël”. “Il a fallu créer une atmosphère et une texture sonore adaptées à leurs voix, un timbre musical actuel mais qui puisse néanmoins rester intemporel. Pour cela rien de tel que le choix d’une orchestration organique avec de véritables instruments joués par d’excellents musiciens.”  nous dit le réalisateur Yacine Azeggagh. 

Certains seront certainement surpris par un titre comme « C’était à l’heure de minuit » qui se chante sur l’air pascal du O Filii et filiae. Ou encore, par l’interprétation d’un « Nous voici dans la ville » ou d’un Pe trouz bilingue. Voire un Noël Nouvelet lui aussi en français et breton.

Le résultat est plutôt réussi et nous ne pouvons qu’applaudir une telle initiative, alliant répertoire profane et sacré. Nous déplorons bien souvent n’entendre dans les rues que des titres de Noël hors-sol, allant d’un Jingle Bells aux Anges dans nos campagnes en passant par Petit Papa Noël ou White Christmas. Avec ce disque adressé à tous et qui sort les cantiques des seules rares églises ou ils sont encore chantés pour les offrir au grand public comme l’avait fait Clarisse Lavanant sur un répertoire plus large, nous osons croire que cela donnera envie à chacun de se ressaisir d’un patrimoine riche pour lequel nous n’avons pas à rougir. A la radio et dans les rues, dans nos foyers et nos églises… 

Concert 

De cet album découlera un concert, avec une date unique vendredi 17 décembre à la cathédrale Saint-Corentin de Quimper, à 21 h, dans la foulée des illuminations, en partenariat avec le Festival de Cornouaille. Vous pouvez accéder à la billetterie via ce lien

Les musiciens

“Les instruments ne jouent pas forcément une partition de bout en bout, ils arrivent parfois comme une respiration pour souligner le thème principal, comme le violoncelle sur  « Jezus Krouedur » ou la flûte sur « Cantilène ». Tout ce travail d’accompagnement a permis aux artistes de se mêler à la musique de ces cantiques comme si elle avait été dès le départ, créée pour eux…” Yacine Azeggagh

Piano : Frédérique Lory ; Violon : Aziliz Laudrin ; Violoncelle : Mathilde Chevrel ; Harpe : Nolwenn Arzel ; Harpe (Kanomp Noel) : Marion Le Solliec ; Flûtes : Jo Van Bouwel ; Guitares : Yacine Azeggagh ; Percussions : Jo Van Bouwel ; Guitare basse : Tony Ballester ; Direction artistique : Romain Sponnagel ; Réalisation : Yacine Azeggagh / Studio des Monts ; Mixage : Yacine Azeggagh

Une offre exceptionnelle AR GEDOUR

On peut souligner la présence d’un livret qui donne les textes, les traductions et les origines des chants. Mais parce qu’Ar Gedour travaille sans relâche à populariser ces cantiques, Ar Gedour – en partenariat avec Coop Breizh – vous propose une offre exclusive à découvrir dans quelques jours sur Ar Gedour. Guettez donc le site pour en savoir plus dans les jours à venir.

Sinon, vous pouvez opter pour l’achat en téléchargement via ce lien partenaire.

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Rendez-vous au Breizh a gan le 5/12

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

LES PIERRES PARLENT de Dominique de Lafforest

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Un « beau livre » de dessins …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *