Pardon du Maneguen ce week-end à Guénin

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Ce samedi 18 juillet débute le pardon du Maneguen à Guénin (Diocèse de Vannes). A 20h, la messe a lieu à la chapellle. Demain à 11h, la messe sera ponctuée de cantiques bretons, avec la participation du choeur d’hommes de Pontivy Kaloneù Derv Bro Pondi. Pas de repas sur place cette année, mais une vente de repas à emporté est assurée, sur réservation.

La chapelle, édifiée sur un ancien lieu de culte druidique, est très réputée, tout comme son pardon. Les contraintes sanitaires obligent cette année à une adaptation, mais soulignons le maintien de l’événement par les bénévoles et le clergé.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les 21 et 22 avril, rendez-vous au Kan ar Bobl, pour la grande finale

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minLa finale 2024 des grandes rencontres de pays du Kan ar …

Le projet missionnaire breton du Diocèse de Vannes : où en est-on ?

Redécouvrez le projet missionnaire breton proposé par le Diocèse de Vannes, pour continuer à le mettre en place : il est disponible en téléchargement directement ici

Un commentaire

  1. suivant l’invitation de votre excellent blog, j’ai, dimanche dernier, délaissé la messe dominicale de ma paroisse pour le pardon d’Intron Varia de manéguen et bien m’en a pris ! ….
    C’est l’année où les pardons bretons ont intégrés officiellement le patrimoine immatériel que , pan ! ceux ci sont allégés, voire supprimés…. sacré covid !
    le canton de Baud, quant à lui, – secteurs paroissiaux de Baud/Guénin/St Barthélémy, de Melrand/Bieuzy les Eaux et de Pluméliau – a fait le choix de maintenir ouvertes ses magnifiques chapelles et d’y célébrer en temps et en heure les pardons habituels….
    Et si les repas n’ont pas lieu sur place, le bœuf bourguignon concocté par les cordons bleu du comité de chapelle dégusté à la maison était vraiment délicieux ! ….
    prochains pardons : le 26 juillet à Locmaria en Melrand et le 2 août à Saint Nicodème à Pluméliau !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *